Le remblai autour d'une piscine

Remblayer, cela consiste à boucher le trou qui entoure la piscine avec la terre que l'on aura retirée lors du terrassement. Une simple formalité ? Pas vraiment ! Si l'on n'effectue pas le remblaiement autour de la piscine dans les règles de l'art, on risque de fortement l'abîmer ! 

Montage du bassin&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Lucy Clark - Fotolia</span>

Montage du bassin  © Lucy Clark - Fotolia

Remblai autour d'une piscine : les choses à vérifier avant

Une fois que l'on aura rebouché le trou dans lequel repose la structure de notre piscine, il ne sera plus possible d'y accéder... C'est pourquoi avant de remblayer, quelques vérifications s'imposent, notamment :

  • Au niveau des branchements électriques et des raccordements hydrauliques : sont-ils tous (bien) faits ?
  • Au niveau de l'étanchéité des raccords (canalisations, pièces à sceller...) : autant éviter la fuite d'entrée de jeu !

Il faut également penser à déposer une bonne couche de sable (20 cm) sur les canalisations tout autour de la piscine. Ainsi, elles ne risqueront pas de se percer ou de s’abîmer au moment du remblaiement. Si notre piscine creusée possède un escalier, il est impératif de solidifier ce dernier avec des supports qu'il faudra également inspecter.

Remblai autour d'une piscine : quel(s) matériau(x) utiliser ?

Pour s'assurer que le remblaiement soit bien effectué et que la structure de notre piscine sera pérenne, il faut être extrêmement vigilant en choisissant le matériau avec lequel on va remblayer.
En effet, si le matériau choisi est trop meuble ou trop poreux, le remblai va progressivement se tasser sur lui-même, et le sol bouger. Ce qui va mettre en péril les canalisations enterrées (qui risquent de se percer), ainsi que la plage de piscine qui peut s'affaisser si elle est construite sur un sol pas assez stable.

A ce titre, on conseille donc d’utiliser des matériaux dont le potentiel de tassement est faible ; comme les graviers, les pierres concassées ou encore les galets. Cependant, cela dépend aussi du type de piscine : comme la structure de la piscine coque est fragile, certains piscinistes déconseillent parfois le gravier qui pourrait l'endommager. Il est important de bien se référer aux instructions du fabricant !

Et même si le gravier reste le matériau de prédilection du remblai, il est également possible d'utiliser de la terre pour effectuer le remblaiement autour d'une piscine en béton, dont la structure est plus solide. A condition bien sûr que cette terre ne soit pas argileuse ni siliceuse !

Remblai autour d'une piscine : comment procéder (en toute sécurité) ?

Voici les 3 règles d'or à toujours garder à l'esprit au moment de procéder au remblaiement autour d'une piscine :

1. Pour que l'étape « remblaiement» aille assez vite, on peut louer une tractopelle : cela sera moins pénible que de le faire à la brouette. Le pisciniste pourra également s'en charger.

2. On ne verse jamais le remblai en une seule fois ! Il faut procéder par couches (50 cm), en tassant progressivement avec un manche de pelle. Dès que le manche ne s'enfonce plus dans le remblai, on peut considérer qu'il est tassé, et passer à la coucher suivante.

3. Dès que le remblaiement est fini, il ne faut pas perdre de temps, et mettre directement la piscine en eau. Sinon, la structure va trop subir la pression du sol, et risque de s'abîmer.

        

Les avis et commentaires
sur le remblai autour d'une piscine

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos