Margelles de piscine en composite

Les margelles en composite s’installent aux abords des piscines… pour leur esthétisme, et pour leur praticité. Résistant aux intempéries et au soleil, antidérapant, large diversité de style : ce nouveau matériau s’avère particulièrement adapté pour la confection de margelles de piscine en composite.

Des margelles de piscine en matériaux composites&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; piovesempre - Thinkstock</span>

Des margelles de piscine en matériaux composites  © piovesempre - Thinkstock

L’esthétisme des margelles de piscine en composite

Si vous n’avez pas fait attention aux lames de composite qui entourent les piscines, c’est peut-être parce que le composite offre un rendu similaire au bois. Le composite est également disponible dans plusieurs coloris, et peut présenter différentes finitions telles que le composite lisse ou rainuré. Un peu comme les essences de bois, les lames de composite diffèrent ainsi, et offrent un large choix de style.

Les margelles de piscine en composite offrent un rendu moderne et particulièrement esthétique.

Qu’est-ce que le composite ?

On parle de matériau composite pour décrire le mélange de déchets de bois (plus exactement de bois, de chanvre ou de bambou) et de résine. Il ne s’agit pas d’un matériau naturel, mais recyclé et donc écologique.

Utilisés pour la confection de margelles de piscine, le bois et la résine sont déjà deux matériaux de qualité. Mélangés l’un à l’autre, ils permettent la confection d’un matériau aux nombreuses qualités, et particulièrement résistant autour des piscines.

Cependant, il existe différentes sortes de composite : les lames de composite idéales sont composées à 50 % de bois et 50 % de résine (ou entre 50 % et 60 %). Le rendu n’est en effet pas le même si cette composition diffère.

Quelles sont les qualités du composite par rapport à d’autres matériaux ?

Au-delà de l’aspect esthétique, le composite est choisi aussi pour sa praticité :

  • Il demande peu d’entretien, notamment par rapport au bois ou à la pierre. Un coup de nettoyeur haute pression par an suffit pour éliminer les mousses ou autres saletés intégrées. A noter également que les mousses se développent moins vite sur le composite que sur la pierre.
  • Le composite résiste bien aux UV et aux intempéries, contrairement au bois qui peut être fragilisé par le temps ou par les rayons du soleil.

Au moment de l’achat, il faut cependant être vigilant car toutes les lames n’ont pas les mêmes qualités. Il faudra faire attention à la composition des lames, et à leur esthétique, pour être sûr de garder un beau produit plusieurs années.

Découvrez également le prix des margelles de piscine

        

Commentaires : Margelles de piscine en composite

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos