Les dangers des cabines à UV

Si vous avez l’habitude de fréquenter les cabines à UV ou que vous souhaitez vous lancer dans cette pratique, prenez le temps de vous renseigner sur les dangers que représente l’exposition aux UV artificiels. En effet, si les dangers pour la peau sont connus, il existe également un risque pour les yeux, qui est moins connu.

Les dangers des cabines à UV&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Les dangers des cabines à UV  © Fotolia

Danger des cabines à UV pour la peau

Tout d’abord, il est important de savoir que les cabines à UV sont responsables de pas moins de 100 000 mélanomes cutanés, et 450 000 cancers de la peau chaque année, en Europe, aux Etats-Unis et en Australie.

En effet, bien que vous ne risquiez pas d’attraper des coups de soleil en fréquentant les cabines à UV, vous n’êtes pas à l’abri des brûlures de la peau, qui sont relativement fréquents. De même, sachez que les cabines à UV augmentent fortement le risque de cancer de la peau et d’apparition de mélanomes. Il est également important de savoir que ces risques sont accrus si vous fréquentez ces cabines avant l’âge de 35 ans, même si vous ne vous y rendez que de façon occasionnelle.

Enfin, sachez que contrairement aux idées reçues, les cabines à UV ne vous permettent pas de pallier à une carence en vitamine D, puisque la quantité d’UVB émise est très faible, et qu’il s’agit de la catégorie d’UV permettant une meilleure absorption de cette vitamine par l’organisme.

Les risques pour les yeux

Si les dangers pour la peau des cabines à UV sont connus depuis longtemps, on sait à présent que les UV artificiels peuvent également endommager la vue, à plus ou moins long terme. En effet, les services d’urgence estiment que sur la totalité des patients qui se présentent dans leurs services pour des blessures liées à l’exposition aux UV artificiels des cabines à UV, 6% des patients souffrent de lésions oculaires. Sachez que ces blessures des yeux sont loin d’être anodines, puisque la plupart se soldent par des pathologies plus graves comme la kératite, la cataracte ou le mélanome de l’œil.

Si vous souhaitez malgré tout continuer de fréquenter les cabines à UV, n’oubliez jamais de porter les lunettes de protection qui vous sont fournies avant chaque séance. En effet, le fait de fermer les yeux n’arrête pas les UV qui traversent les paupières et peuvent provoquer des lésions importantes. De plus, ne dépassez jamais le temps d’exposition qui vous est indiqué et la fréquentation recommandée par les autorités de santé.

        

Les avis et commentaires
sur les dangers des cabines à UV

Annuaire des
thermes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos