Le massage thaïlandais

Le massage thaïlandais, appelé aussi « Nuad Bo-Rarn », est une technique de massage apparue en Thaïlande il y a 2500 ans suite à l’arrivée de moines bouddhistes et de médecins venus de l’Inde. Influencé par l’ayurvéda, le yoga et la médecine traditionnelle chinoise, le massage thaïlandais se base sur une vision ancestrale de l’énergie et du corps humain.

La posture du cobra est une position réalisée lors d'un massage thaïlandais&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Jeanette Dietl - Fotolia.com</span>

La posture du cobra est une position réalisée lors d'un massage thaïlandais  © Jeanette Dietl - Fotolia.com

La philosophie du massage thaïlandais

A l’instar du massage ayurvédique, le massage thaïlandais est basé sur une philosophie ancienne du corps et de l’esprit. Les trois énergies vitales, les doshas, composés des cinq éléments (eau, air, feu, terre et éther) sont la source du bien-être physique et mental. Chaque dosha contrôle une partie de l’organisme :

  • le dosha vata, le principe de l’air et de l'éther, gouverne notamment la circulation, la respiration et les battements du cœur;
  • le dosha pitta, le principe du feu, contrôle le métabolisme et la digestion;
  • le dosha kapha, terre et eau, contrôle la lymphe, les mucosités et l’hydratation.

Par ailleurs, la philosophie thaï considère que tout organisme vivant est animé par le prana, une énergie invisible. Cette énergie circule dans le corps grâce aux nadis, des canaux énergétiques. Il y aurait 72 000 nadis dans le corps humain mais le massage thaïlandais se concentre sur 10 lignes d’énergie principales, nommées sen.

L’objectif du thérapeute est donc de débloquer les flux énergétiques et d’harmoniser les sen pour soulager les maux du patient.

Réflexologie, acupression et gestes inspirés du yoga

Le massage traditionnel thaï se réalise la plupart du temps sur le sol et habillé. Au cours de la séance, de nombreux mouvements et gestes rythmés vont se succéder : étirements musculaires, acupression, réflexologie ou encore positions de yoga. Le thérapeute va alterner pressions profondes et touchers superficiels pour agir aussi bien sur l’épiderme que sur les muscles profonds.

Tout au long du massage, le thérapeute accompagne le corps du massé dans le moindre mouvement. Pour la célèbre position du cobra, le masseur va préparer le dos du patient en réalisant des pressions palmaires et des pouces. Le thérapeute se place ensuite derrière les plis du genou et fessiers du massé pour saisir les poignets et mettre la colonne du massé en extension.

Une massage aux multiples vertus thérapeutiques

Grâce au travail réalisé sur les méridiens, le massage thaï soulage aussi bien l’esprit que les douleurs musculaires et articulaires. En Thaïlande, le massage thaï est avant tout utilisé à titre préventif puisqu’il permet de se prémunir contre les maladies liées au stress et assure un bon fonctionnement des organes.

Cette technique de massage stimule également la circulation sanguine et permet de traiter les migraines, le mal de dos et d’autres douleurs chroniques.

Découvrez également les bienfaits du massage chinois et du massage indien.

        

Les avis et commentaires
sur le massage thaïlandais

Annuaire des
thermes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos