Hammam et problèmes de santé

Le hammam est le lieu idéal pour une séance détente et bien-être et est excellent pour la santé. Pour en profiter pleinement, il faut cependant connaître les contre-indications liées à ces bains de vapeur.

Hammam et problèmes de santé&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; O Portes du hammam</span>

Hammam et problèmes de santé  © O Portes du hammam

Dans quels cas le hammam est-il indiqué ?

La chaleur et le fort taux d’humidité du hammam permettent de détendre à la fois le corps et l’esprit. Bien au-delà d’une pratique bien-être, le hammam est reconnu par la communauté scientifique pour ses bienfaits dans plusieurs domaines.

Le hammam apporte ses bienfaits aux personnes souffrant de problèmes d’articulations, de douleurs musculaires ou encore sujettes à la rétention d’eau. Il convient parfaitement aux personnes en bonne santé, ainsi que celles présentant des problèmes de circulation bénins et des difficultés respiratoires. Quant à son action positive sur l’asthme, elle n’est pas encore reconnue.

Il est recommandé de se baigner dans l’eau froide ou bien de prendre une douche froide après les bains de vapeur. Le froid permet aux vaisseaux sanguins de se raffermir (la vaso-constriction) quand la vapeur d’eau chaude les dilate (la vaso-dilatation). Le tout active la circulation sanguine. Le hammam permet également au corps de récupérer d’un effort physique et d’éviter les courbatures.

Outre les bains de vapeur, le hammam prodigue des soins pour la peau : massage au savon noir, gommage avec le loofah (éponge végétale) ou la kassa (gant de crêpe granuleux), massage et gommage au rassoul (corps et cheveux), exfoliation avec la m’hekka (disque de gommage en argile), massage à l’huile d’argan (corps et cheveux).

Les hammams utilisent souvent la chromothérapie dans les bains. On se sert de lumières de différentes couleurs et de leurs effets sur le corps et l’esprit. Le bleu soulage le sentiment d’anxiété, le jaune procure de l’énergie, le vert symbolise l’harmonie et permet de lutter contre l’insomnie.

Le hammam apporte ses bienfaits aux personnes soufrant des articulations, de douleurs musculaires ou encore de douleurs neuropathiques. Il est recommandé de se baigner dans l’eau froide ou bien de prendre une douche froide après les bains de vapeur. Le froid permet aux vaisseaux sanguins de se raffermir (la vaso-constriction) quand la vapeur d’eau chaude les dilate (la vaso-dilatation).

Les contre-indications au hammam

La pratique du hammam est soumise pour l’essentiel à la bonne santé du corps. Dans certains cas, il n’est pas recommandé de le pratiquer voire absolument contre-indiqué, à cause de la chaleur combinée à l’humidité.
Rappel : en cas de doute, sollicitez nécessairement l’avis de votre médecin.

Voici une liste non-exhaustive des problèmes de santé pour lesquels la pratique du hammam est déconseillée :

  • problèmes cardiaques non stabilisés (contre-indication absolue)
  • rétrécissement aortique (contre-indication absolue)
  • problèmes coronariens
  • problèmes d'hypertension et d’hypotension
  • troubles circulatoires importants
  • problèmes rénaux, de diabète, d’épilepsie, ...

Le hammam est aussi déconseillé aux personnes ayant subi un accident vasculaire cérébral ou un infarctus et aux femmes enceintes (sous le principe de précaution).

Pour certaines maladies de peau et maladies sexuellement transmissibles, c’est le lieu même qui n’est pas recommandé : la promiscuité, la chaleur et l’humidité peuvent contribuer à aggraver les symptômes ou à contaminer les personnes présentes dans le hammam. C’est le cas de l’impétigo, des furoncles et mycoses, du rhume et de la grippe.

Pour conclure, le hammam est réservé aux personnes en bonne santé et, surtout, il ne permet pas de maigrir !

        

Les avis et commentaires
sur hammam et problèmes de santé

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos