Utilisation hammam : contre-indications et risques pour la santé

Le hammam permet des séances de bien-être et de relaxation, de détente musculaire et de soulagement des courbatures et autres douleurs des ligaments. Pour autant, les bains de vapeur peuvent conduire à certains risques et sont, de ce fait, déconseillés à certaines personnes. Explication des risques et des contre-indications du hammam.

Il existe quelques contres-indications pour l'utilisation d'un hammam.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Il existe quelques contres-indications pour l'utilisation d'un hammam.  DR

A qui est déconseillé le hammam ?

Chaleur, humidité, enfermement… la pratique du hammam est fortement déconseillée aux femmes enceintes. Mais pas seulement.

  • La chaleur est reconnue pour dilater les vaisseaux sanguins, et induire une baisse de tension artérielle. De fait, la pratique du hammam est déconseillée aux personnes qui souffrent de maladie cardiaque.
  • La chaleur expose ces personnes à des risques de malaise ou d’autres accidents cardiaques bien plus graves.
  • La respiration peut être gênée par les bains de vapeur. De ce fait, la pratique du hammam est aussi déconseillée aux personnes qui souffrent de maladie respiratoire.
  • Il est enfin déconseillé aux personnes sujettes aux affections cutanées. La chaleur et l’humidité entretiennent les infections voire favorisent leur transmission.

Dans tous les cas, si vous êtes malades ou si vous ne vous sentez pas bien, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin avant toute séance de hammam. Les seules maladies pour lesquelles le hammam est bénéfique sont les maladies rhumatologiques telles que l’arthrose et l’arthrite.

Hammam : les autres risques

Au-delà des personnes à qui le hammam est déconseillé, il est recommandé de suivre certaines indications afin de profiter d’une séance de hammam sans risque pour la santé.  

  • Il est conseillé de ne pas faire de séance de hammam après un repas copieux, en phase de digestion. Il est recommandé d’attendre au moins 3 heures avant de se détendre dans un bain de vapeur.
  • La chaleur et l’humidité favorisent le développement des mycoses, il est en ce sens recommandé de porter des tongs ou autres types de sandales, si vous allez dans un hammam public.
  • Il est conseillé de ne pas aller au hammam en cas de fièvre, la chaleur risquant d’augmenter la fièvre et le risque de malaise.
  • Enfin, le hammam est déconseillé après ingestion d’une trop grande quantité d’alcool. 

Enfin, si vous êtes enceinte, le hammam n'est pas forcément conseillé. Demandez son avis à votre médecin avant toute séance. 

        

Les avis et commentaires
sur utilisation hammam : contre-indications et risques pour la santé

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos