Le fatkini : le bikini sans complexes sur les plages et à la piscine

Cet été, des femmes ont lancé le hashtag #fatkini pour lutter contre le fat-shaming et la grossophobie parce que les discriminations sur le poids sont toujours bien présentes dans notre société. Zoom sur ce mouvement de femmes qui partagent leurs selfies en bikini et mettent en valeur leurs rondeurs sur les réseaux sociaux.

Gabi Gregg, créatrice du fatkini galaxy&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Gabi Gregg, créatrice du fatkini galaxy  DR

Le fatkini : un maillot de bain grande taille

L’expression fatkini (contraction des mots fat et bikini) a été inventée par Gabi Gregg, blogueuse originaire de Détroit. En 2008, en observant le manque de choix dans le secteur des maillots grandes tailles, elle décida de lancer sa propre collection avec le concept du fatkini : un bikini tendance et original adapté aux femmes rondes qui souhaitent mettre en valeur leurs formes.

Aujourd’hui, le site swimsuitsforall.com propose des maillots une pièce, des bikinis et des tankinis allant du 38 au 56. Certains modèles sont également proposés jusqu’à la taille 62. Et niveau style, il y en pour tous les goûts ! De l’indémodable imprimé exotique aux coupes géométriques en passant par le total look pin up avec le bikini taille haute, tout le monde y trouve son bonheur.

Le mouvement #Fatkini sur les réseaux sociaux

Cet été, c’est sur Instagram que le hashtag #Fatkini a vu le jour. Des femmes, qui dépassent le 38 (oui, les magazines féminins et la publicité vous mentent), ont décidé de se prendre en photo en bikini et de mettre en avant leurs courbes sur Instagram et Twitter avec le hashtag #Fatkini.

Ce mouvement a été initié en Angleterre et aux Etats-Unis et pourrait bien s’étendre rapidement à d’autres pays. Pourquoi ? Car il est grand temps d’en finir avec les complexes sur les plages et à la piscine. Choisir le maillot de bain et la tenue de plage que l’on veut ne doit pas ressembler à une épreuve du combattant lorsque l’on fait du 46 et porter un bikini doit avant tout être un plaisir plutôt qu’une épreuve.

Se libérer du diktat de la minceur

Avoir un ventre plat en 10 leçons, comment cacher ses bourrelets, faire un régime express avant l’été… les médias, les magazines féminins et la publicité restent toujours les champions pour diffuser des normes corporelles et esthétiques. Ce diktat de la minceur est omniprésent dans l’univers du swimwear où tous les modèles affichent une taille 36 dans leur superbe bikini au bord d’une mer turquoise.

D’ailleurs, les galeries photos des maillots de bain femme sur Guide-piscine exposent des modèles qui correspondent aux standards de beauté imposés actuellement par la mode. Une image du corps féminin bien loin de la réalité puisque la majorité des françaises porte du 40 et du 42.

Alors à quand des collections de maillots de bain présentées avec des modèles de toutes les tailles et de toutes les morphologies ?  Mon appel aux marques est lancé !

        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur le fatkini : le bikini sans complexes sur les plages et à la piscine

  • "Il s'agit ici aussi de faire changer les mentalités comme la vôtre et ça, c'est pas donné." Voilà bien une remarque de femme mal dans sa peau ! Être mince est l'état naturel de tout être humain, sauf problème thyroidique (et encore, il existe certes des propensions plus ou moins grandes à la prise de poids, mais si vous ne mangez pas de cochonneries elles n'iront pas se loger dans vos cuisses par la volonté du Saint Esprit).

    Lucie - Le 19/08/14 à 12h28

  • Article qui change, mais pourquoi toujours demandez au autres de faire des efforts, je suis en bonne santé avec mes kilos, vous vous trompez peut-être dans cette idées qu'une femme ne peut pas faire plus que du 42, mais que stérile problème.

    syl - Le 18/08/14 à 16h02

  • Sans rentrer dans des débats stériles : avoir un certain poids peut-être du à bien d'autres facteurs que la nourriture. Et même, pas tout le monde a le même métabolisme.
    Alors quand on fait du 40 ou du 42 je dirais qu'il est difficile de qualifier cela "d'obésité morbide" et donc dangereux pour la santé, . Perdre du poids peut s'avérer être un véritable combat (j'ai connue des personnes qui en ont suivi toute leur vie et très sérieusement, même accompagné d'un médecin, sans succès). Alors améliorer son bien-être (et réduire la souffrance, l'isolement, et les remarques désobligeantes -n'est-ce pas-... que cela inclue souvent) d'une façon différente est peut-être aussi une bonne chose.
    Il s'agit ici aussi de faire changer les mentalités comme la vôtre et ça, c'est pas donné.

    Alex - Le 14/08/14 à 16h51

  • "La majorité des Françaises portent du 40 et du 42". Certes, mais est-ce une bonne chose? Avant de penser à décomplexer les grosses, il vaudrait mieux leur faire comprendre qu'il est dans leur intérêt de perdre du poids. La santé avant tout !

    Lucie - Le 14/08/14 à 14h27

  • Article intéressant qui change de ce qu'on lit d'habitude, j'aime !
    Mais je trouve le nom "fatkini" un peu moyen, comme s'il ne fallait pas oublier que c'est "fat" (je pinaille un peu, il faut peut-être le prendre avec humour).

    Alex - Le 14/08/14 à 10h19

Tous les avis et commentaires
sur le fatkini : le bikini sans complexes sur les plages et à la piscine

Annuaire des
piscines de France

Actualité

Galeries photos