La combinaison de surf : comment choisir sa tenue de glisse

Cet été, c’est décidé, vous apprenez à dompter les vagues durant votre séjour en Aquitaine (ou en Australie, pour les plus chanceux). En bon débutant, vous avez déjà votre planche mais ne savez pas quelle tenue choisir pour le surf. Rien que pour vous, Guide-Piscine a décrypté toutes les possibilités de combinaisons pour le surf.

Bien choisir sa combinaison de surf&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Billabong</span>

Bien choisir sa combinaison de surf  © Billabong

Les caractéristiques

Tout comme la combinaison de plongée, la combinaison de surf (ou de glisse) est fabriquée à partir de néoprène ; une matière étanche, résistante à l’eau de mer et au chlore. En revanche, la combinaison de surf est conçue différemment et est généralement moins épaisse que sa cousine de plongée. Plus souple, elle permet ainsi une plus grande liberté de mouvements, indispensable pour enchaîner les wipe-out et autres cut back. Vous l’aurez compris, si vous aviez l’intention de recycler votre combinaison de plongée, c’est raté. En revanche, la combinaison de surf peut également convenir à la pratique du bodyboard et des sports dérivés comme le kitesurf et le windsurf.

Les critères de sélection

La température de l’eau

C’est LE critère numéro 1 ! En-dessous de 15°C, mieux vaut opter pour une combinaison intégrale, dont l’épaisseur est comprise entre 4/3mm et 5/3mm. Le premier chiffre correspond à l’épaisseur de la combinaison au niveau du torse (qui nécessite une meilleure protection thermique), le second au reste du corps.

Au-delà de 15°C, l’épaisseur est réduite ; entre 3/2mm et 4/3mm. Sous un soleil de plomb, libre à vous de choisir une combinaison intégrale ou un combishort (gare aux traces de bronzage !). Les plus aguerris peuvent se contenter d’une veste de surf (avec ou sans manches), simplement associée au bas du maillot de bain.

La pratique

Si vous débutez, vous n’avez pas forcément envie d’investir beaucoup d’argent dans votre matériel de surf. Vous pouvez donc opter pour une combinaison en néoprène standard, qui convient également parfaitement pour la pratique occasionnelle ; vous pourrez la réutiliser chaque été sans problème, à condition de bien la traiter.

Si vous avez l’intention de vous entraîner régulièrement ou de manière intensive, mieux vaut choisir une combinaison en néoprène stretch : plus souple, elle offre de plus amples possibilités de figures.

Quid de l’entretien ?

Pour prolonger la durée de vie de votre combinaison de surf, il vous faudra appliquer ces quelques règles élémentaires :

- Retirez votre combinaison avec dé-li-ca-tesse ! En tirant dessus, vous risquez de fragiliser les coutures. Evitez également de l’enlever sur la plage, car les grains de sable pourraient l’abimer. L’astuce : retirer sa combinaison debout, les pieds dans une bassine.

- Rincez votre combinaison après chaque session… à l’eau froide, pour rincer la sueur et tuer les bactéries (ainsi que les odeurs d’urine, il parait que c’est normal).

- De temps en temps, vous pouvez laver votre combinaison dans la baignoire avec un peu de savon ou de produit vaisselle. Pour la désinfecter totalement (après l’avoir prêtée ou si vous optez pour une combinaison d’occasion), certaines marques proposent des produits spécifiques, comme le Bacterless des laboratoires C.M.A.

- Surtout, ne mettez jamais votre combinaison en machine, et faites-la sécher à l’envers. Patientez jusqu’au séchage complet avant de la ranger, pour éviter tout risque de moisissure.

A découvrir dans la même rubrique : adoptez le style de surfeur à la plage comme à la ville.

        

Combinaison surf

Les avis et commentaires
sur la combinaison de surf : comment choisir sa tenue de glisse