8 erreurs à éviter pour réussir ses plongeons

Le plongeon n’est pas un exercice difficile et il est accessible à tous à condition de savoir nager et d’être à l’aise dans l’eau. Pour le réussir, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs. Guide-piscine vous livre les 8 erreurs à éviter pour réussir vos plongeons à coup sûr.

8 erreurs à éviter pour réussir ses plongeons&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Jupiterimages - Thinkstock</span>

8 erreurs à éviter pour réussir ses plongeons  © Jupiterimages - Thinkstock

Ne pas donner d’impulsion

L’impulsion est un facteur important lors d’un plongeon car il permet de prendre de la vitesse et de fendre l’eau. En prenant une faible impulsion, vous risquez de perdre l’équilibre et de mal vous réceptionner dans l’eau. Essayez de tirer sur le plot avec vos bras et de pousser avec vos jambes pour vous propulser vers l’avant.

Etre instable

Avant un départ plongé, restez le plus concentré et le plus calme possible. Si vous ne cessez de bouger vos pieds, vous aurez beaucoup de mal à trouver la stabilité nécessaire pour ne pas perdre l’équilibre et vous propulser correctement vers l’avant.

Regarder droit devant ou sur les côtés

En compétition, il est tentant de regarder sur les côtés pour observer ses adversaires il est aussi fréquent de vouloir regarder vers l’avant pour visualiser l’endroit où l’on souhaite plonger. Il est parfaitement possible de regarder un bref instant vers l’avant mais il faut ensuite rentrer la tête entre les épaules et coller le menton contre la poitrine dès que les pieds quittent le plot de départ ou le bord du bassin. Si vous gardez votre tête redressée, vous opposerez plus de résistance en entrant dans l’eau et vous risquez de perdre vos lunettes de natation.

Mal positionner ses pieds

Mal positionner ses pieds vous empêche de bien vous propulser vers l’avant et peut vous faire tomber dans l’eau. Pour un plongeon en compétition, vous avez le choix entre deux types de plongeon : le départ grab start ou le départ track start. En grab start, placez les deux pieds à l’avant du plot et agrippez le bord avec vos orteils pour plus de stabilité. Le poids du corps repose sur l’avant des pieds et non sur les talons afin de partir plus rapidement. En track start, placez un pied à l’avant du plot et l’autre à l’arrière. Le poids du corps repose sur la jambe arrière.

Ne pas bien entrer dans l’eau

Si, lorsque vous plongez, vous entrez dans l’eau en éclaboussant tous les autres baigneurs, vous allez perdre en vitesse et en hydrodynamisme. Il est important de rentrer dans l’eau par le même point. Pour y parvenir, imaginez que vous devez traverser au milieu d’un cerceau placé à la surface de l’eau. Vos bras et vos mains doivent être serrés le plus possible, votre tête bien rentrée entre vos épaules et le corps le plus rigide possible.

Ne pas adopter une position hydrodynamique

Lorsque vous plongez, la position de votre corps est déterminante et permet de gagner en vitesse une fois sous l’eau. Adoptez une position hydrodynamique en maintenant vos bras bien serrés devant vous et en gardant les jambes bien tendues. Moins vous opposerez de résistance en entrant dans l’eau et dans la coulée et plus vous gagnerez de temps sur le chronomètre.

Ne pas s’entraîner

Réussir un plongeon ne s’improvise pas et ce n’est pas lors du premier essai que vous serez le plus performant. Il est important de vous essayer au plongeon à chaque entraînement et de demander un avis extérieur (maître-nageur, autre nageur) pour corriger vos défauts.

Mal positionner ses lunettes

Si vos lunettes sont mal placées, elles risquent de bouger au moment de plonger. Et quoi de plus déstabilisant que des lunettes qui laissent passer l’eau pendant un plongeon lors d’une compétition ? L’astuce est de placer les lunettes sous le bonnet de bain pour éviter qu’elles ne bougent trop.

A lire aussi: Comment apprendre à plonger ?

        

Les avis et commentaires
sur 8 erreurs à éviter pour réussir ses plongeons