10 erreurs à éviter en brasse

Mis à jour le 24 août 2016

La brasse a longtemps été la première nage à être enseignée aux enfants, alors qu’il s’agit étrangement de la nage la plus technique de toutes. Découvrez quelles sont les 10 erreurs à éviter pour devenir un expert de la brasse.

10 erreurs à éviter en brasse&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

10 erreurs à éviter en brasse  DR

Tout miser sur les bras

Même si la natation est un sport où presque tout passe par les bras, en brasse, c’est une erreur de se concentrer uniquement sur la partie supérieure de votre corps. Il s’agit de la seule nage où les jambes sont plus importantes que les bras. Travaillez donc vos ciseaux de brasse pour vous propulser vers l’avant.

Bloquer sa respiration

En natation, la principale difficulté réside dans la respiration. Si lors des premières séances, vous avez tendance à bloquer votre respiration, vous vous rendrez vite compte que vous vous épuisez très vite. Expirez tout l’air de vos poumons sous l’eau et inspirez dès que votre tête sort de l’eau.

Faire des mouvements trop rapides

En brasse, tout est question de coordination des mouvements et de rythme. Il ne sert à rien de multiplier les cycles de nage. Concentrez-vous sur la qualité de votre nage pour avancer plus rapidement.

Avoir les doigts écartés

Lors du mouvement de bras, attrapez le maximum d’eau avec vos mains et vos avant-bras. Resserrez donc vos doigts pour augmenter la surface de résistance de vos mains.

Immobiliser ses jambes

En brasse, n’oubliez pas que les jambes sont très importantes et qu’il est primordial de les avoir toujours en mouvement pour garder un bon positionnement dans l’eau et pour avancer.

Garder la tête hors de l’eau

Même si de nombreux cours de natation enseignent aux apprentis à nager la brasse avec la tête hors de l’eau, sachez que cette façon de nager n’est pas la bonne. En gardant la tête hors de l’eau, vous augmentez les résistances à l’avancement (résistance frontale) et vous augmentez les risques de blessures au niveau du dos.

Ne pas se laisser glisser

La coulée est une phase non nagée en brasse très importante pour gagner en performance. En effet, sous l’eau, vous nagez plus vite et vous pouvez aussi en profiter pour reposer vos muscles.

Trop écarter les jambes

En brasse, les ciseaux de jambes sont très importants mais il est primordial de bien les maîtriser pour qu’ils soient les plus efficaces possible. Si vous écartez trop les jambes, vous augmentez les résistances à l’avancement et vous risquez de vous blesser au niveau des genoux.

Ne pas pivoter la tête

La position de la tête en brasse est un facteur à prendre en compte. Si vous bloquez votre nuque, votre tête perdra en mobilité et vous augmenterez la résistance frontale sous l’eau. Sortez la tête de l’eau pour inspirer et replongez le plus rapidement possible en pivotant la tête de façon à pénétrer dans l’eau par la nuque.

Trop se laisser couler

Se laisser glisser sous l’eau entre chaque cycle de nage est important en brasse mais si vous vous laissez glisser trop longtemps, vous risquez de trop ralentir et la reprise de nage n’en sera que plus difficile et plus énergivore.

        

Les avis et commentaires
sur 10 erreurs à éviter en brasse