10 erreurs à éviter en crawl

Mis à jour le 23 août 2016

Le crawl est une nage très agréable et assez facile à pratiquer mais encore faut-il la maîtriser pour l’apprécier à sa juste valeur. Guide-piscine vous donne ici les 10 erreurs les plus fréquentes qu’il est important d’éviter en crawl de façon à prendre un maximum de plaisir et à gagner en performance.

10 erreurs à éviter en crawl&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

10 erreurs à éviter en crawl  DR

Tout miser sur les jambes

Le nageur débutant en crawl a tendance à mettre beaucoup d’intensité dans les battements de jambes car il croit qu’elles jouent un rôle primordial dans la propulsion. Sachez que les jambes servent principalement à maintenir le corps à la surface de l’eau et contribuent à l’équilibre. Elles ont un rendement très faible et sont très énergivores.

Respirer trop souvent

En crawl, il est recommandé de ne pas respirer à chaque mouvement de bras car cela perturbe l’équilibre de votre corps et n’apporte rien à vos performances. Respirez tous les 3 mouvements de bras (ou 2 pour les débutants) pour ne sortir la tête toujours du même côté et pour conserver une bonne position dans l’eau.

Regarder vers l’avant

Pour bien nager en crawl, il est important de rester le plus allongé possible dans l’eau et de garder votre corps dans l’alignement de la colonne vertébrale. Evitez de regarder vers l’avant pour vous diriger. En piscine, il existe de nombreux repères pour vous situer dans la ligne d’eau. Dirigez votre regard vers le fond du bassin et maintenez votre droit dans son axe.

Bloquer sa respiration

De nombreux nageurs débutants bloquent leur respiration sous l’eau et s’épuisent au bout de quelques longueurs seulement. Pour bien respirer en natation, il faut souffler tout son air sous l’eau (expiration active) et inspirer le plus rapidement possible dès que la tête sort de l’eau (inspiration passive).

Garder les bras tendus

Certains nageurs de crawl pensent qu’il est plus efficace de garder les bras tendus hors de l’eau mais aussi sous l’eau. Au contraire, lors du retour aérien des bras, il faut fléchir les coudes pour reposer vos muscles et soulager vos épaules du poids de vos bras. De cette façon, vous êtes moins fatigué et vous minimisez le risque de blessures.

Faire des mouvements de bras trop rapides

En crawl et en natation en général, rien ne sert de faire des mouvements trop rapides. L’essentiel est d’avoir une bonne technique pour améliorer ses appuis et sa propulsion.

Croiser les bras sous l’eau

De nombreux nageurs débutants ont tendance à faire des mouvements de bras croisés sous l’eau. Allez chercher l’eau le plus loin possible vers l’avant avec vos mains et tirez vers l’arrière en gardant le bras le long de votre corps. Si vous croisez vos mouvements, vous ne nagez pas droit et vous perdez en efficacité.

Garder les doigts écartés

Les mains font office de rame en crawl et si vous gardez vos doigts écartés, vous allez attraper moins d’eau et vous nagerez moins vite.

Immobiliser ses jambes

Même si les jambes ne jouent pas un rôle propulseur important, il est important de les maintenir en mouvement. Si elles sont immobiles, elles vont s’enfoncer vers le fond du bassin et redresser votre corps en position verticale.

Relâcher le mouvement sous l‘eau

En crawl, certains nageurs ont tendance à faire des retours de bras très énergiques et à relâcher le mouvement sous l’eau et c’est justement le contraire qu’il faut faire ! Relâchez vos bras pendant le retour aérien et mettez de l’intensité sous l’eau pour vous propulser vers l’avant.

        

Les avis et commentaires
sur 10 erreurs à éviter en crawl

  • Ben je suis pas d'accord avec la phase d'apnée, mais je ne suis pas spécialiste. En apnée, tu vas accumuler du CO2, mieux vaut évacuer non?

    chippo - Le 13/09/16 à 1h17

  • La phase de respiration est un peu plus compliquée que ce que vous décrivez. Elle se compose d'une inspiration, d'une apnée et d'une expiration forcée qui se fait juste avant l'inspiration pendant la traction de bras. L'erreur de beaucoup de débutants est justement de souffler tout le temps qu'ils ont le visage dans l'eau, ce qui "vide" et fatigue très vite. Pour ce qui est du mouvement de bras il est important de préciser également que la phase de traction se fait idéalement bras plié, afin de gagner en efficacité et surtout de préserver son coude et son épaule.

    Seb - Le 07/09/16 à 9h01

Tous les avis et commentaires
sur 10 erreurs à éviter en crawl