Nager le crawl avec des accessoires

Même s’ils sont interdits lors de compétitions, les accessoires de natation font partie du quotidien des nageurs. Les palmes et le pull-buoy sont très souvent aperçus dans les bassins mais il en existe bien d’autres. Guide-piscine vous explique ici quel est l’intérêt de nager le crawl avec des accessoires, quels sont les différents types d’accessoires existants sur le marché et comment les utiliser pour en tirer tous les bénéfices. Découvrez également les accessoires qui contribuent au confort du nageur et qui rendent les séances d’entraînement beaucoup plus agréables.

Pourquoi nager le crawl avec des accessoires ?

Nager le crawl avec des accessoires est très intéressant pour les nageurs car ils permettent avant tout de rompre la monotonie de l’entraînement et de rendre la séance un peu plus ludique. Les accessoires en natation sont aussi importants car ils permettent de travailler la technique de nage et de corriger les défauts au niveau du mouvement des bras, des jambes et du positionnement du corps dans l’eau.

Les différents accessoires à utiliser en crawl

Accessoires Avantages
Les plaquettes (paddles)
  • améliorer sa technique de nage
  • gagner en puissance musculaire
  • meilleure prise d’appuis
  • corriger le placement des mains et des avant-bras dans l’eau
Le pull-buoy
  • se concentrer uniquement sur le travail des bras (pour les débutants en particulier)
  • muscler les muscles de la partie supérieure du corps
  • contrôler les ondulations du bassin
  • contrôler sa trajectoire lors de la nage
  • contrôler la flottabilité de son corps et éviter que les jambes ne s’enfoncent au fond du bassin
  • travailler le gainage car le nageur est obligé de contracter ses abdominaux et ses dorsaux pour garder ses jambes dans l’alignement du corps
  • améliorer la flottabilité des personnes très musclées au niveau des jambes et des cuisses
Les palmes
  • faire travailler tout particulièrement le bas du corps (fessiers, cuisses, mollets, bas du dos) par un mouvement de propulsion
  • améliorer sa circulation sanguine
  • augmenter le drainage lymphatique et lutter contre la cellulite
  • augmenter la dépense énergétique en nageant
  • corriger sa technique de nage
  • gagner en puissance et en propulsion
  • renforcer son système cardio-vasculaire
  • avoir une meilleure glisse et prendre plus de plaisir
  • coordonner sa respiration avec ses mouvements
Le tuba
  • éviter les douleurs au niveau de la nuque car la tête reste sous l’eau en permanence
  • respirer sans s’essouffler
  • nager en hypoxie
  • se concentrer sur l’équilibre et la position de son corps mais aussi sur la propulsion
  • sentir les déséquilibres plus facilement et voir si votre bassin part en « zigzag » ou si le roulis de vos épaules est trop important
La planche de nage
  • Elle permet d’isoler la partie inférieure et de vous concentrer sur le mouvement des jambes. Elle est aussi utilisée pour apprendre à souffler dans l’eau et à perfectionner votre respiration.
Les gants palmés
  • ils permettent d’attraper plus d’eau avec vos mains sans offrir trop de résistance contrairement aux plaquettes.

Comment utiliser les accessoires de natation en crawl ?

Les plaquettes de natation : Elles s'utilisent comme des palmes de main. Elles se posent contre la paume de votre main et se fixent à l'aide de sangles en caoutchouc. Lors de la première utilisation, veillez à bien les ajuster pour être tranquille ensuite.

Les palmes : Gardez les jambes tendues et faites des battements souples et amples. Le mouvement doit partir des hanches et non des genoux. Les palmes doivent entrer dans l’eau et effleurer la surface au retour : pas besoin d’éclabousser tous les autres nageurs pour être efficace.

Le tuba : Expirez seulement par le nez et inspirez par la bouche. L’expiration sera beaucoup plus longue que lorsque vous nagez sans tuba car les conduits nasaux sont étroits et ne permettent pas d’expulser l’air présent dans les poumons aussi vite que la bouche.

Le pull-buoy : Le pull-buoy se glisse entre les jambes au niveau des cuisses. Pour travailler votre gainage, placez le pull-buoy entre vos chevilles. Il est possible également d’utiliser le pull-buoy avec une bande de caoutchouc placée au niveau des chevilles pour immobiliser complètement les jambes. Pour travailler les battements de jambes en crawl, attrapez le pull-buoy avec les mains et utilisez-le comme s’il s’agissait d’une planche de natation.

Les précautions à prendre lorsque l'on nage avec des accessoires

Pour éviter tout risque de blessure, il est recommandé de ne jamais nager directement avec des accessoires car vous risquez de chauffer trop vite vos muscles. Faites toujours un échauffement au préalable pour préparer vos muscles en douceur. Ne nagez pas avec des accessoires pendant toute la durée de l'entraînement et pensez à varier avec des séries sans matériel. Pour modifier réellement et efficacement votre technique, nagez à vitesse moyenne ou lente avec du repos entre chaque série. Enlevez ensuite les accessoires et reproduisez les mêmes mouvements. Sans vous en rendre compte, vous aurez de meilleurs appuis et vous corrigerez vos mouvements. Vos mauvaises habitudes disparaissent petit à petit.

A ne pas oublier : les accessoires pour le confort

Même si certains accessoires de natation ne sont pas destinés à améliorer la technique et les performances du nageur, ils y contribuent indirectement car ils améliorent le confort de nage et rendent les entraînements plus agréables :

Les lunettes de natation : indispensables pour voir sous l’eau et vous diriger correctement.

Le bonnet de bain : il protège vos cheveux du chlore et vous fait gagner en hydrodynamisme.

Les bouchons d’oreilles : indispensables pour les nageurs fragiles des oreilles et sujets aux otites à répétition

Le lecteur mp3 : il évite les entraînements trop monotones et motive le nageur à enchaîner les longueurs.

        

Tout sur Crawl avec accessoires

Les avis et commentaires
sur nager le crawl avec des accessoires