Nager le crawl avec des palmes et un tuba

Nager avec des accessoires permet de rendre l’entraînement plus ludique mais pas seulement ! C’est aussi un excellent moyen pour travailler sa technique de nage et gagner en glisse et en performance. Découvrez quels sont les avantages de nager le crawl avec des palmes et un tuba et comment les utiliser correctement en entraînement.

Nager le crawl avec des palmes et un tuba&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Aleksandar Mijatovic - Fotolia</span>

Nager le crawl avec des palmes et un tuba  © Aleksandar Mijatovic - Fotolia

Les bienfaits des palmes et du tuba pour un nageur de crawl

Nager avec des palmes et un tuba présente de nombreux avantages pour les nageurs d’un point de vue physique mais aussi technique :

  Avantages physiques Avantages techniques
Les palmes - faire travailler tout particulièrement le bas du corps (fessiers, cuisses, mollets, bas du dos) par un mouvement de propulsion
- améliorer sa circulation sanguine
- augmenter le drainage lymphatique et lutter contre la cellulite
- augmenter la dépense énergétique en nageant
- corriger sa technique de nage
gagner en puissance et en propulsion
- renforcer son système cardio-vasculaire
- avoir une meilleure glisse et prendre plus de plaisir
- coordonner sa respiration avec ses mouvements
- perfectionner ses ondulations
Le tuba frontal - éviter les douleurs au niveau de la nuque car la tête reste sous l’eau en permanence
- respirer sans s’essouffler
- nager en hypoxie
- se concentrer sur l’équilibre et la position de son corps mais aussi sur la propulsion
- sentir les déséquilibres plus facilement et voir si votre bassin part en « zigzag » ou si le roulis de vos épaules est trop important

Comment nager le crawl avec des palmes ?

Pour nager correctement le crawl avec des palmes et éviter de se blesser au niveau des pieds (frottements dans le chausson) et des articulations (chevilles et genoux trop raides), il est important de réaliser le bon mouvement. Le battement de jambes avec palmes est différent des battements sans palmes.

Les conseils pour nager avec des palmes :

  • Gardez les jambes tendues et faites des battements souples et amples.
  • Le mouvement doit partir des hanches et non des genoux.
  • Ne soyez pas trop raide ni trop crispé. Les mouvements doivent être fluides et les chevilles bien souples pour ne pas trop fatiguer vos articulations.
  • Les palmes doivent entrer dans l’eau et effleurer la surface au retour : pas besoin d’éclabousser tous les autres nageurs pour être efficace.

Pour vous exercer et vous aider à effectuer le mouvement correct, nagez sur le dos en plaçant une planche juste au dessus de vos genoux et essayez de battre des jambes en touchant le moins possible la planche avec vos genoux. Vous serez alors forcé de solliciter vos hanches.

Comment nager le crawl avec un tuba?

L’utilisation d’un tuba peut déstabiliser au départ car il oblige à modifier votre façon de respirer. Avec un tuba, le nageur doit revoir sa façon de respirer. Il doit apprendre à dissocier la respiration par le nez et par la bouche. En crawl classique, le nageur expire par le nez et par la bouche et inspire par la bouche.
Avec le tuba, il doit apprendre à expirer seulement par le nez et à inspirer par la bouche. L’expiration sera beaucoup plus longue que lorsque vous nagez sans tuba car les conduits nasaux sont étroits et ne permettent pas d’expulser l’air présent dans les poumons aussi vite que la bouche. Ne soyez pas étonné si vous êtes essoufflé au début. Avec un peu de pratique, vous finirez par vous habituer.

Pour tirer les bénéfices de la nage avec palmes et tuba, il est conseillé de les utiliser au moins 2 à 3 fois par semaine à raison de 30 à 45 minutes par séance. Petit à petit, vous allez adopter une meilleure position dans l’eau, vous allez mieux respirer et vous allez gagner en performance.

        

Les avis et commentaires
sur nager le crawl avec des palmes et un tuba