Nager le crawl avec un pull-buoy

Le pull-buoy est un accessoire de natation très léger et facile à transporter. Il connaît un grand succès auprès des nageurs et présente de nombreux avantages dans l’apprentissage et le perfectionnement en crawl. Découvrez ce qu’est un pull-buoy, quels sont ses avantages, comment l’utiliser et quels exercices il permet de pratiquer.

Nager le crawl avec un pull-buoy&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Nager le crawl avec un pull-buoy  DR

Qu’est-ce qu’un pull-buoy ?

Il s’agit d’un petit accessoire en mousse polyéthylène ultraléger en forme de huit qui se glisse entre les jambes. Pour le maintenir en place, le nageur est contraint de serrer les jambes. Il lui est donc impossible de battre des jambes. Grâce à sa composition, le pull-buoy flotte parfaitement à la surface de l’eau. Il permet de concentrer ses efforts sur la partie supérieure du corps et plus particulièrement sur les mouvements de bras. Le pull-buoy est principalement utilisé en crawl même si parfois il peut être utile pour travailler sa technique en brasse ou en dos crawlé.

Les avantages de nager le crawl avec un pull-buoy

Le pull-buoy est un accessoire très apprécié car il permet de :

  • se concentrer uniquement sur le travail des bras (pour les débutants en crawl en particulier)
  • muscler les muscles de la partie supérieure du corps
  • contrôler les ondulations du bassin
  • contrôler sa trajectoire lors de la nage
  • contrôler la flottabilité de son corps et éviter que les jambes ne s’enfoncent au fond du bassin
  • travailler le gainage car le nageur est obligé de contracter ses abdominaux et ses dorsaux pour garder ses jambes dans l’alignement du corps
  • améliorer la flottabilité des personnes très musclées au niveau des jambes et des cuisses

Comment utiliser un pull-buoy en crawl ?

Le pull-buoy se glisse entre les jambes au niveau des cuisses la plupart du temps. Mais il est possible de l’utiliser autrement. Pour travailler votre gainage, placez le pull-buoy entre vos chevilles. Attention toutefois à ne pas vous blesser au niveau des lombaires. Il est possible également d’utiliser le pull-buoy avec une bande de caoutchouc placée au niveau des chevilles pour immobiliser complètement les jambes. Pour travailler les battements de jambes en crawl, attrapez le pull-buoy avec les mains et utilisez-le comme s’il s’agissait d’une planche de natation. Pour augmenter la résistance au niveau des bras et des mains, de nombreux nageurs aiment associer le pull-buoy à des plaquettes. Il est nécessaire d’alterner les longueurs avec et sans pull-buoy de façon à ne pas perdre vos sensations de nage sans accessoires et à mettre en pratique immédiatement ce que vous avez appris en nageant avec un pull-buoy.

Exercices en crawl avec un pull-buoy

Crawl rattrapé : il s’agit de glisser un pull-buoy entre vos jambes et de nager le crawl tout en marquant une pause entre chaque mouvement de bras. Après le retour aérien, votre bras reste immobile devant vous à la surface de l’eau pendant que l’autre bras fait son mouvement sous l’eau. C’est une excellente façon de vous concentrer sur la qualité de vos mouvements et sur vos appuis dans l’eau.

Bras en crawl, jambes pull-buoy : nagez le crawl en glissant un pull-buoy entre vos jambes et faites des mouvements de bras classiques. Pour contrôler si votre technique est bonne et efficace, n’hésitez pas à compter vos mouvements de bras à chaque longueur. Il est bien évident que vous ferez davantage de coups de bras si vous nagez avec un pull-buoy donc ne comparez pas vos résultats avec ceux du crawl nage complète.

Quel pull-buoy choisir pour nager le crawl ?

Il est important de choisir votre pull-buoy en fonction de votre morphologie. Les petits modèles sont destinés aux enfants et aux personnes à petit « gabarit ». Les plus gros sont à réserver aux personnes les plus lourdes et les plus denses.

Lisez également notre article : Comment nager le crawl avec des plaquettes ?

        

Les avis et commentaires
sur nager le crawl avec un pull-buoy