Le virage en dos crawlé

Mis à jour le 31 août 2016

Plus complexe que le virage en crawl, le virage en dos crawlé demande de prendre ses repères parfaitement afin de se retourner au bon moment et de bien pousser sur le mur. A pratiquer jusqu'à la maîtrise parfaite.

Le virage en dos crawlé&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Le virage en dos crawlé  © Fotolia

Pourquoi effectuer un virage en dos crawlé ?

Le virage en dos crawlé présente les mêmes avantages que celui en crawl. S'il est bien maîtrisé, il peut vous faire gagner quelques secondes sur le chronomètre. En effet, en effectuant un virage en natation, vous vous servez du mur comme d'un tremplin pour gagner de la vitesse. Plus vous poussez sur le mur et plus vous gagnez en vitesse. Il est d'ailleurs plus intéressant, pour les nageurs qui maîtrisent le virage, de nager en bassin de 25 m afin d'avoir plus de virages à effectuer que dans un bassin de 50 m. C'est d'ailleurs pour cette raison que les temps de qualification sont plus courts pour une compétition en bassin de 25 m. Enfin, si le virage est bien maîtrisé, vous prenez plus de plaisir à nager car vous cassez moins votre rythme de nage et votre respiration.

Prendre ses marques pour le virage en dos crawlé

Le virage en dos crawlé est plus complexe que le virage en crawl car comme vous nagez sur le dos, vous ne voyez pas à quelle distance du mur vous vous situez. Sachez que vous pouvez vous repérer grâce aux drapeaux qui sont situés à 5 m du mur ou au changement de couleur des bouchons de la ligne d'eau (également à 5 m du mur). Il faut bien sûr pratiquer et encore pratiquer pour bien trouver ses repères et être habitué à nager en dos. Avant de vous lancer dans les virages, comptez d'abord le nombre de mouvements de bras que vous donnez entre les drapeaux et le mur. Il vous sera ensuite plus facile de savoir quand vous retourner pour effectuer la culbute.

Comment réaliser un virage en dos crawlé ?

  • Lorsque vous franchissez les drapeaux, comptez les mouvements de bras et à l'avant-dernier mouvement, effectuez une rotation de la tête et des épaules pour vous retourner sur le ventre.
  • Effectuez le dernier mouvement en crawl et gardez ensuite vos bras le long du corps.
  • Fléchissez la tête, menton contre poitrine, pour amorcer la culbute. Regroupez votre corps et faites passer vos jambes au dessus de la surface de l'eau. Les pieds touchent ensuite le mur sous la surface de l'eau. Veillez à être placés à une bonne distance du mur à ce moment. Si vous êtes trop près, vous manquerez de place pour faire la culbute et si vous êtes trop loin, vos appuis sur le mur seront trop faibles. Le nageur doit être placé sur le dos avec les jambes bien fléchies pour donner une impulsion suffisante.
  • Après avoir poussé sur le mur, réalisez plusieurs ondulations avant de sortir à la surface de l'eau et de reprendre les mouvements de bras. Profitez de la coulée pour prendre de la vitesse car le corps rencontre moins de résistance sous l'eau qu'à la surface de l'eau.
        

Les avis et commentaires
sur le virage en dos crawlé