Les erreurs classiques en dos crawlé

Mis à jour le 29 août 2016

Le dos crawlé est une nage naturelle qui suit la ligne du corps contrairement à la brasse et au papillon. Elle n’est cependant pas la plus populaire chez les nageurs et demande un peu de pratique avant de bien la maîtriser. Découvrez quelles sont les erreurs classiques en dos crawlé et comment les corriger.

Les erreurs classiques en dos crawlé&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

Les erreurs classiques en dos crawlé  © Fotolia

Trop battre des jambes

De nombreux nageurs débutants ont tendance à faire des battements de jambes de façon excessive. Rien ne sert d’éclabousser tous les autres nageurs pour avoir un battement de jambes efficace ! De plus, sachez que les battements de jambes ne sont pas les plus importants en natation. La natation est un sport de traction (par les bras) et non de propulsion (par les jambes). Si vous forcez trop sur les jambes, vous risquez de faire monter très vite votre rythme cardiaque et de vous épuiser au bout d’une longueur.

Avoir les jambes trop raides

Pour les battements, gardez vos chevilles bien souples et ne raidissez pas vos jambes. Ne pliez pas non plus trop les genoux. Le mouvement part des hanches et non pas des jambes.

Ne pas être totalement allongé

En dos crawlé, le risque majeur est d’avoir les jambes qui s’enfoncent au fond du bassin et de ne plus être en position horizontale. Cette position est pourtant fondamentale pour réduire la résistance à l’avancement et ne pas se blesser au niveau du dos. Pour garder vos jambes le plus proche de la surface, essayez de maintenir votre nombril à la surface de l’eau. Gardez bien également votre tête dans l’alignement de votre colonne. Si vous pliez la tête, vos jambes auront tendance à s’enfoncer.

Ecarter les bras

Les nageurs débutants ne savent pas toujours très bien comment positionner leurs bras en dos crawlé et ont tendance à faire des gestes amples et à écarter les bras. Pour adopter la bonne technique, veillez à frôler vos oreilles lors des retours de bras.

Avoir les épaules trop rigides

En dos crawlé comme en crawl, il est important de garder la tête bien fixe dans l’alignement de la colonne vertébrale et de se concentrer sur le roulis des épaules. Lorsque vous sortez un bras, l’épaule opposée doit s’enfoncer légèrement dans l’eau de façon à faciliter les appuis sous l’eau, faciliter le dégagement du bras et d’éviter le risque de blessures au niveau de l’épaule.

Nager en « zigzag »

Le principal problème en dos est de nager de travers puisque vous n’avez pas de repères visuels pour nager droit. Fort heureusement, il existe des techniques pour vous repérer malgré tout et éviter de vous cogner contre le bord du bassin. Les lignes d’eau sont de couleurs différentes lors des derniers mètres et des drapeaux accrochés au dessus de l’eau vous aide aussi à savoir quand vous arrivez en bout de ligne. Il est possible de trouver des repères au plafond ou de tourner la tête de temps en temps pour voir si vous longez bien la ligne d’eau.

Découvrez également notre article consacré à la nage du dos crawlé à l'aide d'un pull buoy

        

Les avis et commentaires
sur les erreurs classiques en dos crawlé