Le pousse-tête en papillon

Comme son nom l’indique, le pousse-tête est un exercice qui consiste à entrer dans l’eau par la tête et qui a pour but premier de faciliter l’apprentissage du papillon et la coordination des mouvements. Suivez nos conseils pour réaliser correctement cet exercice et découvrez quand et comment le pratiquer.

Le pousse-tête en papillon&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Thinkstock</span>

Le pousse-tête en papillon  © Thinkstock

A quoi sert le pousse-tête en papillon ?

Le pousse-tête en papillon est en fait un exercice technique qui permet de développer la synchronisation des mouvements du papillon. Cet exercice est très utile pour les débutants qui souhaitent apprendre la nage. Avant de pratiquer cet exercice, il est primordial de maîtriser l’ondulation. Sans cette ondulation, il est impossible de réaliser l’exercice et d’en tirer les bienfaits.

Comment réaliser le pousse-tête en papillon ?

Allongé sur le ventre à la surface de l’eau, regardez vers le fond du bassin afin de bien positionner votre tête dans le prolongement de votre corps. Réalisez ensuite une traction des bras vers l’arrière, c’est-à-dire vers vos pieds. En même temps, commencez à vous préparer à sortir la tête de l’eau. Redressez ensuite la tête pour sortir le visage de l’eau et respirer. Dès que vous avez rempli vos poumons d’air, plongez immédiatement votre tête sous l’eau.

Il est important de rapprocher votre menton de votre poitrine afin d’entrer dans l’eau par la nuque et réduire au maximum les résistances. Une fois que votre tête sera sous l’eau, faites suivre tout le reste de votre corps. Si le mouvement est effectué correctement, une ondulation devrait se faire naturellement. Toujours sous l’eau, replacez vos bras devant vous et répétez l’exercice. L’exercice peut sembler déstabilisant au début mais avec de la pratique, vous découvrirez de nouveaux appuis dans l’eau. Vous apprendrez aussi à bien coordonner bras et jambes sans trop vous fatiguer car le papillon est la nage la plus physique de toutes.

Quand pratiquer l’exercice du pousse-tête ?

L’exercice du pousse-tête peut se réaliser au cours de la séance et plus particulièrement au cours de l’échauffement où les exercices techniques ont davantage leur place. Cependant rien ne vous empêche d’axer votre séance sur l’apprentissage d’une nouvelle technique et de découvrir de nouveaux appuis. Quel que soit l’exercice technique, n’excédez pas les séries de 50 m car vous risquez de vite vous ennuyer et de vous décourager.

N’hésitez pas à mélanger dans une même série de la nage complète avec des exercices techniques ou à mélanger les types de nage dans un 50 m. En maîtrisant l’ondulation et le pousse-tête, vous aurez beaucoup de facilité à débuter en papillon et vous vous fatiguerez moins vite.

        

Les avis et commentaires
sur le pousse-tête en papillon