Comment améliorer son souffle en natation ?

La respiration est un des problèmes majeurs en natation. Pas toujours facile de savoir quand respirer et comment sans perdre son souffle au bout d’une simple longueur de bassin. Guide-piscine vous explique comment respirer en milieu aquatique et quels sont les exercices qui peuvent vous aider à améliorer votre endurance.

Comment améliorer son souffle en natation ?&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Comment améliorer son souffle en natation ?  DR

Apprendre à respirer

La première chose à faire en natation est d’apprendre à respirer. Si c’est quelque chose que vous faites naturellement hors de l’eau, c’est une autre histoire en milieu aquatique. Pour ne pas vous essouffler au bout de 25 m, vous devrez d’abord apprendre à souffler votre air dans l’eau. Plongez votre tête sous l’eau et soufflez tout l’air que vous avez dans les poumons jusqu’à les vider complètement. On parle alors d’expiration active. Sortez ensuite votre tête de l’eau et ouvrez la bouche pour inspirer. Comme vos poumons sont vide, il suffit d’une demi-seconde pour qu’ils se remplissent automatiquement d’’air. On parle alors d’inspiration réflexe. Une fois que vous maîtrisez cet exercice, mettez-le en pratique en nageant. Cette façon de respirer deviendra vite un réflexe en milieu aquatique.

Maîtriser sa technique de nage

Pour améliorer votre souffle en natation, il est aussi important de vous économiser et de réduire la dépense énergétique. Pensez tout d’abord à ne pas nager trop vite et à nager en amplitude, c’est-à-dire en effectuant des mouvements lents et souples. Ne battez pas trop des jambes car leur rendement est faible et très énergivores ! Profitez aussi des coulées pour vous reposer et pour éviter de vous essouffler trop rapidement. N’oubliez pas de bien coordonner vos mouvements pour que votre technique de nage soit la plus efficace possible et adaptez votre vitesse. En entraînement, rien ne sert de nager trop vite. Préférez la qualité de vos mouvements à la quantité de longueurs effectuées. Pour ne pas trop vous essouffler, pensez à compter vos nombres de coups de bras ou vos cycles de nage à chaque longueur. Essayez ensuite de les réduire à chaque longueur. De cette façon, vous serez obligé de nager en amplitude et de nager plus lentement.

Les exercices pour améliorer son souffle en natation

Commencez tout d’abord par des petites séances de 1200 m et augmentez le volume petit à petit. Plus vous nagerez, plus vous améliorerez votre système cardio-vasculaire et plus vous serez résistant sur la longueur. Pensez aussi à intégrer un peu de vitesse à votre entraînement. Nagez quelques longueurs en sprint ou en fractionné de façon à augmenter votre rythme cardiaque. Il est aussi possible de faire une pyramide ou alors de nager tous les 3, 5 et 7 temps en crawl. Plus vous solliciterez votre cœur, plus il sera musclé et moins vous perdrez votre souffle.

        

Les avis et commentaires
sur comment améliorer son souffle en natation ?