La nage indienne

Appelée aussi brasse indienne, la nage indienne n’est pas très connue car elle est très peu pratiquée en piscine et n’a pas été homologuée par la Fédération française de Natation. Même si son origine n’est pas établie clairement, il semblerait qu’elle ait été inventée par les Amérindiens. La nage indienne est une nage asymétrique au style très différent de celui des autres nages mais elle permet de nager plus rapidement et d’économiser ses forces.

La nage indienne&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

La nage indienne  © Fotolia

Origines de la nage indienne

Selon les historiens, la nage indienne aurait été pratiquée pour la première fois par les Indiens d’Amérique (les Amérindiens) mais il s’agit d’un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre. Selon Paul Auge, auteur de l’ouvrage intitulé « la natation », la nage indienne serait née en 1850 et serait le résultat de la combinaison originale entre la nage en grenouille et la nage en chien. C’est cette combinaison qui aurait évolué et aurait donné naissance au crawl. Si les origines de cette nage restent floues, il faut cependant se rendre à l’évidence que la nage indienne est une nage très ancienne qui était largement pratiquée dans le passé.

Une nage non homologuée

Après la nage indienne sont apparus le crawl, le dos crawlé, la brasse et le papillon. Au fil des années, la technique s’est affinée et le style asymétrique de la nage indienne a fini par être marginalisé. La Fédération Française de Natation reconnaît seulement le crawl, le dos crawlé, la brasse et le papillon comme étant des nages officiels. Il est donc impossible de voir aujourd’hui une épreuve de nage indienne lors d’une compétition de natation. Même si l’épreuve en nage libre laisse une liberté totale au nageur quant au choix de la nage, la nage indienne reste la grande absente des compétitions de natation. Libre à vous de la nager en piscine pour rompre la monotonie de vos entraînements.

Comment nager la nage indienne ?

La nage indienne est une nage asymétrique qui est surtout utilisée en sauvetage et pendant de longues distances car elle demande une faible dépense énergétique. Il s’agit en fait d’une nage d’endurance. Pour nager la nage indienne, vous devez vous allonger sur le côté avec un des bras allongé le long du corps et l’autre qui effectue des mouvements similaires à ceux du crawl. Les jambes effectuent, quant à elles, un demi-ciseau en brasse. La nage indienne permet de se propulser par intermittence ou par à coup. Il ne s’agit pas d’une nage fluide comme le crawl ou le dos crawlé.

        

Les avis et commentaires
sur la nage indienne