La respiration pendant la nage

Que l’on soit débutant ou nageur régulier, la respiration en natation est un point technique qu’il est essentiel de travailler. Hors de l’eau, la respiration se fait naturellement et de manière inconsciente ce qui n’est pas le cas en immersion. Guide-Piscine.fr revient sur les bases de la respiration aquatique en brasse, en crawl, en papillon et en dos.

La respiration en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Laure Manaudou Design</span>

La respiration en natation  © Laure Manaudou Design

Les particularités de la respiration aquatique

Dans l’eau, la respiration s’effectue avant tout par la bouche. L’expiration est active pour vider la totalité de l’air présent dans les poumons et pouvoir inspirer plus efficacement par la suite. Le temps de l’expiration est donc plus long que le temps de l’inspiration.

Autre particularité de la respiration aquatique : la coordination entre les mouvements et la respiration. Que ce soit en brasse ou en crawl, les temps d’expiration et d’inspiration doivent être synchronisés aux mouvements des bras et des jambes.

La respiration dans les 4 nages

A chaque nage sa respiration ! Inspiration de côté ou devant, expiration explosive ou continue, respiration sur 2 ou 3 temps, voici quelques conseils pour maîtriser les 4 nages.

En brasse

En respectant les principes de respiration en natation, l’inspiration en brasse est brève et l’expiration est longue et continue. A chaque mouvement de brasse et dès que les bras ont terminé leur phase de traction, le nageur relève la tête hors de l’eau pour inspirer. Le temps de l’expiration vient dès que la tête rentre à nouveau dans l’eau.

En crawl

La respiration en crawl peut s’effectuer indifféremment à droite ou à gauche. La tête doit rester dans l’axe du corps pour ne pas perturber l’équilibre et le mouvement des bras. Tous les 3 ou 4 temps, le nageur respire en tournant très légèrement la tête pour amener la bouche jusqu’à la surface. L’expiration s’effectue ensuite dès que l’on replace la tête dans l’eau.

En dos

En dos, pas besoin de réaliser un mouvement de rotation de la tête puisque la bouche se trouve hors de l’eau tout au long de l’effort. La respiration peut se faire tous les 2 temps en expirant sur la fin du mouvement propulsif du bras et en inspirant directement après. Le nageur bloque ensuite sa respiration lors du mouvement de l’autre bras.

En papillon

Comme en brasse, l’inspiration en papillon se réalise en gardant le menton dans l’eau et en regardant droit devant soi. En respirant tous les 2 ou 3 mouvements, le nageur peut bloquer sa respiration en gardant le visage immergé pour un meilleur équilibre. L’expiration débute ensuite dès le retour aérien, lorsque la tête se trouve à nouveau sous l’eau.

Guide-Piscine vous propose également de découvrir comment se perfectionner en natation, pour nager encore mieux !

        

Tout sur Respiration natation

Les avis et commentaires
sur la respiration pendant la nage

  • Merci pour vos précieux conseils dont je ne peux plus m en passer. Actuellement, je m'entraîne à la nage j'ai pris un coup. Le problème c'est que je n'arrive toujours pas à maîtriser la respiration en crawl je vous pris de m'aider.

    Starlette - Le 16/11/14 à 12h16

Tous les avis et commentaires
sur la respiration pendant la nage