Les bassins olympiques

Moins nombreux que les bassins « classiques », les bassins olympiques accueillent les compétitions officielles et permettent d’homologuer les records des nageurs. Pour être considéré bassin olympique, une piscine doit répondre à certains critères imposés par la Fédération Internationale de Natation (FINA). Guide-piscine vous explique quels sont ces critères et quelles sont les différences majeures avec un bassin classique.

Les bassins olympiques&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Andrey Armyagov - Thinkstock</span>

Les bassins olympiques  © Andrey Armyagov - Thinkstock

Des critères stricts

Un bassin olympique est une piscine de 50 m qui est homologuée par la Fédération Internationale de Natation (FINA) et qui peut accueillir des compétitions officielles telles que les Jeux Olympiques ou les championnats du monde de natation. Les nageurs qui souhaitent établir un record dans une nage doivent obligatoirement nager dans un bassin olympique.

Selon la FINA, un bassin olympique répond aux critères suivants :

  • longueur de 50 m
  • largeur de 25 m
  • nombre de couloirs 8 + 2
  • largeur des couloirs de 2,50 m
  • profondeur de 2 m minimum et de 3 m recommandés
  • volume de 2500 m3 pour une profondeur de 2 m et de 3750 m3 pour une profondeur de 3 m
  • piscine d’eau douce
  • température de l’eau entre 24 et 28°

Sachez que certaines piscines de 50 m ne sont pas considérées comme bassin olympique car elles ne répondent pas à tous ces critères.

Les différences avec une piscine classique

Même s’il existe de nombreux bassins olympiques et de 50 m en France, la plupart des piscines publiques sont des bassins de 25 m qui peuvent aussi accueillir de nombreuses compétitions au niveau régional ou national. Sachez que les temps de qualification pour pouvoir participer à une compétition sont différents en bassin de 25 et de 50 m. En effet, il est plus difficile de nager dans un bassin de 50 m car vous avez moins de virage. Les virages (s’ils sont bien réalisés) et le fait de pousser sur le mur avec vos jambes peut vous faire gagner quelques secondes sur le chrono. Plus vous avez de virages et plus vous gagnez du temps et plus vous pouvez vous reposer pendant les coulées. Ainsi, les temps de qualification en bassin de 50 m sont supérieurs aux temps de qualification en bassin de 25 m. Les bassins de 50 m sont aussi souvent plus profonds et il est plus difficile de nager. Sachez qu’au fond des bassins de 50 m, vous trouverez une ligne afin de délimiter les 25 m qui correspondent à la longueur de nombreuses piscines en France. Cette ligne est bien utile pour les nageurs habitués à nager en bassin de 25 m.

        

Les avis et commentaires
sur les bassins olympiques