Salaire d’un maître-nageur

Mis à jour le 2 septembre 2016

Il n’est pas facile d’évaluer le salaire d’un maître-nageur car cela dépend de nombreux critères tels que le diplôme, les responsabilités, les activités mais aussi l’employeur. Que vous travailliez dans le public ou le privé, les conditions seront bien évidemment très différentes. Petit tour d’horizon de la question.

Salaire d’un maître-nageur&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Salaire d’un maître-nageur  DR

Le salaire de base

Si l’on se réfère aux statistiques et aux différentes études, le salaire de base d’un maître-nageur débutant serait de 1458 euros brut par mois. Mais avec l’expérience, les responsabilités et l’ancienneté, il est possible de gagner beaucoup plus. Pour un maître-nageur sauveteur, comptez entre 1450 et 2300 euros par mois. Le chef de bassin peut prétendre à un salaire compris entre 1550 et 2700 euros. Pour un emploi saisonnier de maître-nageur sauveteur, comptez environ 1500 euros net par mois. Le salaire d’un maître-nageur dépend également de l’employeur pour qui il travaille. Le maître-nageur qui travaille dans la fonction publique ne gagnera pas la même chose que celui qui travaille dans le privé.

Les différents critères

Il n’est pas toujours facile de déterminer le salaire moyen d’un maître-nageur car cela dépend de nombreux critères tels que les responsabilités, les activités et l’employeur. Dans la fonction publique, le maître-nageur occupe un poste de catégorie B. Son salaire augmente en fonction du grade et de l’échelon. Plus vous avez d’ancienneté et plus votre salaire est élevé. Vous pouvez aussi ajouter les indemnités et les éventuelles primes qui dépendent de votre lieu d’exercice ou de la taille de votre famille. Dans le privé, les conditions sont très différentes puisque cela dépend de votre employeur. C’est à vous de vendre vos compétences et votre expérience afin d’obtenir le salaire que vous souhaitez. Un maître-nageur débutant peut parfaitement gagner davantage dans le privé ou inversement.

Maître-nageur : comment arrondir ses fins de mois ?

Dans le métier de maître-nageur, il est rare de se cantonner à 35 heures par semaine et il est habituel de cumuler différents emplois ou fonction pour arrondir ses fins de mois. Les cours particuliers de natation sont un bon complément de salaire ainsi que les cours d’aquagym ou d’aquajogging par exemple. Il est aussi possible de devenir chef de bassin ou directeur adjoint de piscine pour voir votre salaire augmenter. Certains maîtres-nageurs cumulent avec des fonctions d’entraîneur et encadrent des groupes de compétition après leur journée de travail. En fonction de vos envies et de disponibilités, il est donc tout à fait possible de doubler votre salaire au début de votre carrière en tant que maître-nageur.

        

Les avis et commentaires
sur salaire d’un maître-nageur

  • Il me paraît important de signaler que l'on ne fait pas ce métier, ni nageuse-sauveteuse (B.N.S.S.A.), uniquement pour l'argent. Au contraire.

    Le service public que constitue la piscine ou la surveillance de baignade en eau natuelle, ammène à travailler en horaires décalées, par ex: 2 WE complets/mois + des soirées et/ou matinées tôt (certaines piscines ouvrent à 6h30...)

    mathias poujol-rost (bnssa) - Le 16/02/16 à 19h24

Tous les avis et commentaires
sur salaire d’un maître-nageur