L’exercice de la vrille en natation

La vrille en natation n’est pas un exercice très compliqué et fait même partie des premiers exercices à réaliser pour les apprentis nageurs. Lors des entraînements, la vrille apparaît principalement lors des virages culbutes. Guide-piscine vous explique en quoi consiste la vrille en natation, comment elle intervient dans le virage culbute et dans quel cas l’effectuer.

L’exercice de la vrille en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

L’exercice de la vrille en natation  DR

Qu’est-ce que la vrille en natation ?

La vrille en natation est en fait une demi vrille car le nageur n’effectue pas un tour complet mais plutôt un demi-tour. La vrille intervient dans le virage culbute et permet au nageur de passer de la position dorsale à la position ventrale ou inversement. La vrille n’est jamais effectuée seule car elle ne présente pas grand intérêt au niveau de la nage mais il faut parfois la pratiquer individuellement pour la maîtriser. Certains maîtres-nageurs l’intègrent parfois dans leur cours pour apprendre aux apprentis nageurs à prendre leurs repères dans l’eau et à prendre confiance.

La vrille et le virage culbute

La vrille fait partie intégrante du virage culbute. A l’approche du mur, effectuez un ou deux mouvements de bras et rentrez votre tête dans l’eau car c’est elle qui va amorcer la rotation du corps. Regroupez votre corps, repliez vos jambes afin de faire passer vos pieds et vos mollets au-dessus de la surface de l’eau. Une fois la rotation terminée, vous vous retrouvez dos au mur et vous pouvez effectuer une poussée avec vos pieds. C’est dans cette poussée et dans la coulée que vous allez effectuer la demi vrille pour reprendre une position horizontale et ventrale. La vrille part d’un mouvement des épaules et du bassin afin de vous retourner. Il est possible de faire la vrille en deux temps. Certains nageurs placent déjà leur corps un peu en décalé sur le côté juste après la rotation ou la culbute afin de préparer la vrille.

Dans quel cas effectuer une vrille en natation ?

Si la vrille fait partie des étapes du virage culbute, elle n’apparaît pas au même moment selon si vous nagez en crawl ou en dos crawlé. En crawl, elle intervient juste après la culbute, après la poussée et pendant la coulée. En dos crawlé, le nageur doit se retourner juste avant d’arriver au mur. Il se retourne en effectuant une vrille et fait son virage culbute. Mais attention, il ne « vrille » pas pendant la coulée car il est sensé rester sur le dos puisqu’il nage le dos crawlé. En revanche, en brasse et en papillon, le virage culbute n’est pas possible car le nageur doit toucher le mur avec les deux mains simultanément. Donc pas de vrille possible !

        

Les avis et commentaires
sur l’exercice de la vrille en natation