Crampe et natation

La natation est un sport complet et bénéfique à de nombreux points de vue… sauf quand une crampe survient. C’est douloureux ! Suivez nos conseils pour tenter d’éviter les crampes, ou pour les faire passer.

Les pieds et les mollets peuvent être sujet aux crampes chez les nageurs.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; alco81 - Fotolia.com.jpg</span>

Les pieds et les mollets peuvent être sujet aux crampes chez les nageurs.  © alco81 - Fotolia.com.jpg

Causes des crampes en natation

Contracture violente et involontaire d’un muscle, la crampe est très courante chez les sportifs. Elle apparaît généralement suite à la sollicitation brutale d’un muscle ou d’un groupe musculaire et a tendance à disparaître après quelques minutes (contrairement à la contracture qui dure plus longtemps). Les crampes apparaissent principalement lorsque vos muscles sont mal échauffés ou lorsque vous êtes mal hydraté. Une alimentation peu équilibrée peut aussi être responsable de l’apparition de crampes. Sans gravité, la crampe est pourtant assez douloureuse et vous oblige à vous arrêter de nager pour cesser de solliciter le muscle responsable. Les crampes en natation se localisent principalement au niveau des mollets, des pieds et des mains.

Comment prévenir l’apparition des crampes en natation ?

Il existe différents moyens de prévenir l’apparition des crampes. Le premier est de bien vous hydrater avant, pendant et après la séance de natation. Vous hydratez avant de nager permet d’anticiper la perte en sels minéraux. Après l’entraînement, privilégiez les eaux gazeuses riches en bicarbonate afin de combattre l’acide lactique. Pendant la séance, prévoyez une bouteille au bord du bassin et buvez par petites gorgées toutes les 15 minutes environ. Pour éviter les crampes, ne faites pas l’impasse sur l’échauffement. Préparez vos muscles à l’effort progressivement en nageant à allure modérée et pendant au moins 15 minutes. Pensez également à vous alimenter correctement. Ne nagez pas le ventre vide et évitez de manger juste avant d’aller dans l’eau. Privilégiez les sucres lents et les aliments faciles à digérer. Sans « combustible », les muscles se fatiguent plus vite et les crampes apparaissent plus rapidement.

Que faire en cas de crampes ?

Si une crampe surgit pendant votre séance de natation, pas de panique ! Restez calme et accrochez-vous à la ligne d’eau ou rejoignez le bord du bassin en vous laissant porter par l’eau. Respirez profondément et attendez que la crampe disparaisse toute seule. Pour accélérer le processus, il est possible d’étirer le muscle dans l’autre sens en douceur. Après la disparition de la crampe, il est parfaitement possible de nager à nouveau. Si votre muscle est encore un peu sensible et que vous sentez que la crampe peut réapparaître, changez de nage pour solliciter un autre muscle. Pensez également à bien vous étirer après la séance. Si la crampe apparaît pendant la nuit au moment où vos muscles des mollets et des pieds se relâchent, surélevez les jambes et buvez beaucoup d’eau.

        

Tout sur Crampe et natation

Les avis et commentaires
sur crampe et natation

  • Comment masser le pieds lors de crampes ?

    Adieu les crampes - Le 18/01/14 à 14h17

Tous les avis et commentaires
sur crampe et natation