La tendinite en natation

Même si, d'un point de vue statistique, la natation occasionne moins de blessures que d'autres sports, les nageurs ne sont pas épargnés par quelques traumatismes, notamment des tendinites. C'est l'épaule, principalement sollicitée pendant l'effort, qui est la plus touchée.

La tendinite en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Nejron Photo - Fotolia.com</span>

La tendinite en natation  © Nejron Photo - Fotolia.com

Comment détecter une tendinite en natation ?

Quel que soit le sport que l’on pratique, il n’est pas toujours facile d’identifier une douleur musculaire. S’agit-il d’une simple courbature ou d’une tendinite ? Sachez, tout d’abord, que la tendinite en natation se localise principalement au niveau de l’épaule (pour la pratique du crawl et du dos crawlé) et aussi au niveau des genoux et des adducteurs (pour la pratique de la brasse). Il s’agit en fait de microtraumatismes du muscle dus à l’utilisation répétée de certains mouvements (ou à une mauvaise technique). Si vous constatez une douleur localisée aux extrémités d’un muscle pendant et après l’effort, il se peut que vous ayez le début d’une tendinite. Si la douleur est plus forte lors de la palpation de la zone douloureuse et de la mise en tension du tendon, il n’y a pas de doute, vous souffrez d’une tendinite. Ne négligez surtout pas cette douleur naissante et consultez rapidement un médecin au risque de voir le problème s’aggraver.

Comment soigner une tendinite en natation ?

Si la tendinite est soignée dès le début, elle guérit très vite et très bien. Si au contraire, vous laissez la douleur s’installer et s’aggraver, elle peut mettre plusieurs semaines à guérir. Tout d’abord, essayez de réduire l’inflammation du tendon en appliquant de la glace sur l’épaule 15 à 20 minutes et ce, 3 fois par jour. Si la douleur persiste, un repos du tendon s’impose pendant quelques temps. Rien ne vous empêche de nager en travaillant seulement les jambes par exemple mais éviter de forcer sur votre épaule. Quand la douleur a disparu à la palpation, votre tendinite est guérie. En cas de tendinite plus sévère, votre médecin pourra vous prescrire des anti-inflammatoires ou des séances de kiné. Tout dépendra de la gravité de la lésion.

Comment prévenir une tendinite en natation ?

Pour éviter l’apparition ou la réapparition d’une tendinite en natation, différentes mesures s’imposent. Pensez tout d’abord à bien vous échauffer au début de la séance et à bien vous étirer après. Un renforcement musculaire au niveau de l’épaule en complément des séances de natation peut être intéressant. Pensez également à varier les nages pour ne pas solliciter toujours les mêmes muscles. Sachez enfin que si vous avez déjà eu une tendinite, il se peut que votre technique de nage en soit responsable. Il faut alors changer votre façon de nager pour éviter qu’elle ne réapparaisse. En crawl et natation, il est conseillé de faire entrer la main dans l’eau à plat et non par le pouce pour éviter de provoquer une lésion au niveau de l’épaule.

        

Les avis et commentaires
sur la tendinite en natation