Le genou du brasseur

Nage très technique, la brasse demande beaucoup de pratique pour la maîtriser complètement. Elle est aussi très différente des autres nages car 70 % de la propulsion vient des jambes et 30 % des bras. Découvrez en quoi le genou est la zone sensible du brasseur, comment est-il possible de prévenir les blessures et que faire lorsque le mal est déjà installé.

Le genou du brasseur&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; crosstudio - Thinkstock</span>

Le genou du brasseur  © crosstudio - Thinkstock

Le genou, zone sensible du nageur

Même si l’épaule du nageur est plus facilement sujette aux blessures car elle est fortement sollicitée, le genou est aussi une zone très sensible et plus particulièrement chez les nageurs de brasse. Selon une étude, 86 % des brasseurs souffriront du genou au moins une fois dans leur carrière et 47,2 % d’entre eux au moins une fois par semaine. Face à une telle fréquence, la douleur a été dénommée « le genou du brasseur ». Les femmes seraient davantage vulnérables aux blessures du genou car leur morphologie les rend plus fragiles. Sachez également que plus vous nagerez en fréquence et en volume et plus vous augmentez le risque de blessures. Outre, les nageurs de brasse, les poloïstes et les nageurs synchronisés sont aussi sensibles des genoux car ils pratiquent le ciseau de brasse très souvent.

Comment prévenir les blessures du genou chez le brasseur ?

Même si les douleurs aux genoux sont presque inévitables chez le brasseur, il est possible, malgré tout de prévenir leur apparition en adoptant ces quelques règles :

  • échauffez-vous correctement pour préparer vos muscles et vos articulations à l’effort physique
  • augmentez progressivement les distances en brasse
  • Corrigez le mouvement ciseau de brasse et faites-vous aider si besoin par un maître-nageur
  • étirez-vous après chaque séance

Il est possible également de réaliser l’exercice suivant à sec pour renforcer vos genoux :

  • Reposez votre dos contre un mur puis pliez vos jambes comme si vous aviez l’intention de vous asseoir. Respectez un angle de 90° entre votre dos et vos cuisses. Gardez le dos bien droit collé contre le mur. Maintenez la position pendant 30 secondes et reposez-vous ensuite 45 secondes. Répétez l’exercice trois fois.

Que faire en cas de douleurs aux genoux en brasse ?

Si vous commencez à ressentir des douleurs au niveau des genoux, réduisez l’intensité et la durée des séances en brasse. Remplacez les séries en brasse par des séries en crawl ou en dos crawlé, le temps de reposer vos articulations. Vous pouvez aussi compenser en pratiquant un sport complémentaire pour continuer à solliciter votre cœur et vos poumons. Si vous continuez de nager alors que vos genoux vous font souffrir, vous risquez d’aggraver le problème et de devoir faire de la rééducation en piscine.

        

Les avis et commentaires
sur le genou du brasseur