Natation et blessure de la cheville

Si la natation n’est pas un sport traumatisant pour les articulations, les nageurs sont souvent des sportifs qui pratiquent d’autres sports qui peuvent provoquer des blessures à la cheville. Pendant la période de convalescence, il n’est pas forcément nécessaire de dire stop à la natation. Il est parfaitement possible de continuer à nager à condition de suivre les quelques conseils qui suivent.

Natation et blessure de la cheville&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Natation et blessure de la cheville  DR

La méthode GREC

En cas de blessure à la cheville, qu’il s’agisse d’une entorse ou d’une foulure, il est possible de soulager la douleur en appliquant la méthode GREC (appelée aussi méthode RICE) : Glace Repos Elévation Compression. Ainsi, en cas de blessure de la cheville, pensez à appliquer de la glace, à reposer votre pied, à le surélever et à comprimer la blessure avec un bandage ou une chevillière. Il ne s’agit pas d’une méthode miracle mais plutôt des gestes simples à adopter pour favoriser la convalescence de votre cheville. Selon le degré de gravité, il est préférable de consulter un médecin. Si une simple foulure ne demande pas d’attention particulière, une entorse peut en revanche se transformer en entorse chronique si elle est mal soignée.

Pourquoi choisir la natation ?

Etant un sport porté non violent pour les articulations, la natation est souvent recommandée après une lésion musculaire. L’eau place le corps dans une position de quasi-apesanteur et évite ainsi les impacts au sol. La rééducation en piscine est d’ailleurs une pratique courante pour réapprendre à marcher. Dans l’eau, vous n’avez pas peur de tomber, votre corps semble plus léger et vous vous détendez ce qui rend les exercices plus efficaces. Pour les accros au sport, sachez qu’il est possible de pratiquer la natation immédiatement après une blessure à la cheville. Il faut cependant respecter quelques règles et s’arrêter dès que l’on ressent la moindre douleur.

Bon à savoir

Même si la natation comporte de nombreux bienfaits, il faut tout de même agir avec précaution en cas de blessure à la cheville. Pas question de nager avec des palmes ni de faire des séries de battements. L’idéal est de coincer un pull-buoy entre vos jambes et de vous déplacer en crawl seulement à la force de vos bras. Gardez les jambes le plus immobiles possibles. La brasse est aussi à proscrire car elle sollicite beaucoup les chevilles. Idem en dos crawlé. Nagez avec un pull-buoy et concentrez-vous sur les mouvements de bras. Si vous ne souhaitez pas nager, vous pouvez réaliser des exercices de renforcement musculaire sans aller contre la force de l’eau. Allez-y en douceur au risque d’aggraver la lésion.

Découvrez également nos conseils pour bien s'échauffer avant une séance de natation afin d'éviter les blessures. 

        

Les avis et commentaires
sur natation et blessure de la cheville