Protéger ses coudes en natation

La natation est un sport aux nombreux bienfaits et aux contre-indications quasi-inexistantes. Les articulations sont cependant le « talon d’Achille » des nageurs et les professionnels souffrent au moins une fois d’une tendinite au cours de leur carrière. En plus des épaules et des genoux, les coudes sont aussi touchés. Pourquoi le coude est-il sensible chez le nageur ? Comment le protéger et que faire en cas d’apparition de douleurs ?

Protéger ses coudes en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Robert Kneschke - Fotolia.com</span>

Protéger ses coudes en natation  © Robert Kneschke - Fotolia.com

Zone sensible chez le nageur

Même si la natation est réputée comme étant un sport non violent avec très peu de contre-indications, le risque de blessures n’est pourtant pas nul. En effet, les nageurs ne risquent pas une entorse ou de se casser une jambe en nageant mais ils peuvent rencontrer des problèmes au niveau des articulations. Les tendinites sont assez courantes chez les nageurs de compétition et ont tendance à toucher principalement les épaules (syndrome de l’épaule du nageur) et les genoux (genou du brasseur). Les coudes font partie également des zones sensibles chez le nageur car ils sont fortement sollicités en crawl et en dos crawlé.

Comment protéger ses coudes en natation ?

Pour protéger vos coudes d’une éventuelle tendinite, pensez à toujours vous échauffer au début de la séance. Evitez de porter des plaquettes lors des premières longueurs de façon à chauffer vos muscles en douceur. Comptez 15 minutes d’échauffement pour une séance d’une heure. En crawl, pensez à nager en amplitude, c’est-à-dire à faire des mouvements amples et à aller chercher l’eau le plus loin possible. Gardez également vos coudes au dessus de vos épaules lors du retour de bras. De cette façon, vous soulagerez vos épaules et vos coudes du poids de vos bras. Pour bien maîtriser le mouvement, n’hésitez pas à frôler la surface de l’eau avec le bout de vos doigts lors du retour de bras. Pensez enfin à bien vous étirer après l’entraînement pour favoriser la récupération.

Que faire en cas de douleurs au niveau des coudes ?

Si vous ressentez des douleurs au niveau des coudes lorsque vous nagez, réduisez immédiatement l’intensité de l’effort et réduisez le volume en crawl et en dos crawlé. Evitez également de nager avec des plaquettes car elles renforcent la résistance de l’eau sur vos bras. Pour laisser reposer vos coudes, il est aussi recommandé de vous concentrer sur la partie inférieure de votre corps. Nagez avec une planche et profitez-en pour travailler vos ondulations ou vos battements de jambes. Porter des palmes peut rendre l’entraînement encore plus ludique.

        

Les avis et commentaires
sur protéger ses coudes en natation