Protéger ses genoux en natation

Même si la natation est un sport non violent et que les risques de blessure sont minimes, il existe des lésions musculaires spécifiques aux nageurs telles que le syndrome « épaule du nageur » et les tendinites aux genoux. Pourquoi le genou est-il une zone sensible chez le nageur ? Comment prévenir les risques de blessure et comment se soigner lorsque le mal est fait ?

Protéger ses genoux en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Protéger ses genoux en natation  DR

Pourquoi les genoux des nageurs sont-ils sensibles ?

La natation est un sport qui sollicite principalement le haut du corps pour se propulser vers l’avant. Les battements de jambes sont utiles principalement pour maintenir l’équilibre du corps et éviter que les jambes ne s’enfoncent dans l’eau. Cependant, en brasse, les jambes ne sont plus dans l’axe du corps et les ciseaux ont tendance à affaiblir le genou à force de répétition. Sachez d’ailleurs que 25 % des nageurs auront une douleur de genou au moins une fois dans leur carrière et que 86 % des nageurs de brasse souffriront des genoux. Les femmes sont plus touchées par les problèmes de genoux à cause de leur morphologie (hanches plus larges). Les poloïstes et les nageurs synchronisés sont aussi concernés par le problème car ils pratiquent beaucoup le rétropédalage, exercice qui met les genoux à rude épreuve.

Comment protéger ses genoux ?

Si vous nagez une fois par semaine, vous ne rencontrerez pas de problèmes particuliers au niveau des genoux mais si vous nagez de façon assidue ou si vous êtes nageurs de compétition, il est probable qu’une douleur au niveau du genou se développe. Sachez également que plus la distance d’entraînement est élevée et plus vous risquez de souffrir des genoux. Il est heureusement possible de protéger vos genoux en adoptant quelques réflexes. Faites quelques exercices de musculation pour renforcer vos genoux et augmentez progressivement les distances en brasse pendant l’entraînement. Pensez toujours à bien vous échauffer et à bien récupérer et à vous étirer à la fin de la séance. Pensez à bien effectuer vos mouvements de jambes en brasse pour limiter les risques de blessures.

Comment soulager ses genoux douloureux en natation ?

Si vous souffrez des genoux, vous n’êtes pas obligé d’arrêter l’entraînement. Reposez l’articulation touchée tout en continuant à nager d’autres nages. Réduisez la distance en brasse ou les exercices de rétropédalage et réduisez également l’intensité de la séance. Pensez également à corriger votre technique de nage. Au moment de faire les ciseaux de jambes en brasse, essayez de rentrer les genoux vers l’intérieur. Si la sensation est assez étrange au début, vous finirez par vous y habituer et vous protégerez ainsi vos genoux d’une éventuelle blessure.

        

Les avis et commentaires
sur protéger ses genoux en natation