Reprendre la natation après une blessure

Même si les nageurs se blessent peu dans le cadre d’une séance de natation, ils peuvent aussi se blesser en pratiquant une autre activité. Après s’être soigné, il convient de reprendre la natation mais attention, la reprise ne se fait pas n’importe comment. Découvrez les conseils de Guide-piscine pour reprendre la natation après une blessure.

Après une blessure, il faut reprendre la natation en douceur.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; mr.markin</span>

Après une blessure, il faut reprendre la natation en douceur.  © mr.markin

La natation, le sport par excellence

La natation est un des meilleurs sports pour se remettre d’une blessure musculaire ou articulaire. Il s’agit d’un sport porté non violent pour les articulations. Lorsque vous nagez, vous êtes en quasi-apesanteur et vous ressentez seulement un tiers de votre poids terrestre. C’est donc un sport tout indiqué dans le cadre d’une rééducation.

Les blessures chez le nageur

Même si les blessures en natation sont rares, elles existent. Elles apparaissent au niveau des articulations qui sont fortement sollicités dans l’eau lors des nombreuses répétitions des mouvements de bras et de jambes. Les blessures les plus fréquentes chez le nageur sont les tendinites, le genou du brasseur et le syndrome de l’épaule du nageur. Après une période de convalescence, le nageur devra alors reprendre l’entraînement petit à petit.

Les précautions à prendre

Même si la natation est excellente pour récupérer après une blessure, il est recommandé de prendre quelques précautions pour éviter de se blesser à nouveau :

  • Bien s’échauffer : l’échauffement sert avant tout à « chauffer » vos muscles et à faire augmenter votre température corporelle. De cette façon, vos muscles et votre cœur sont mieux irrigués et sont prêts à affronter l’effort. En vous échauffant, vous diminuez grandement les risques de courbatures, crampes, tendinites ou de déchirures musculaires.
  • Bien choisir son type de nage : le crawl est le dos sont à éviter ou à pratiquer avec modération si vous avez souffert d’une blessure à l’épaule. Le papillon n’est pas recommandé après une blessure du dos ou une tendinite au niveau des épaules. La brasse est à bannir après une blessure des genoux.
  • Bien s’étirer : les étirements préservent le corps des raideurs musculaires et améliorent la souplesse. Ils préviennent aussi des contractures, augmentent votre flux sanguin et améliorent ainsi la récupération musculaire.
  • Bien s’hydrater et s’alimenter : pour réduire les risques de claquages musculaires et bien récupérer au niveau musculaire, il est important de boire en quantité suffisante avant, pendant et après la séance de natation. Une alimentation équilibrée contribue également à une bonne résistance musculaire.

La fréquence des séances

Après une blessure, il est important de reprendre la natation en douceur. Ne cherchez pas à nager en vitesse ou en intensité et à retrouver votre niveau au bout d’une séance. Plus vous vous arrêtez longtemps et plus vous aurez besoin de temps pour être à nouveau performant. Commencez par 2 ou 3 séances par semaine. Ne mettez pas trop d’intensité dans vos entraînements et nagez plutôt en volume. Petit à petit, retournez à votre fréquence habituelle de 3 à 4 séances hebdomadaires.

        

Les avis et commentaires
sur reprendre la natation après une blessure