Une courbature peut-elle empêcher de nager ?

De nombreux nageurs débutants se demandent si nager peut accentuer les sensations de courbature et s’il est plutôt recommandé de se reposer ou au contraire, continuer à nager. Guide-piscine répond à toutes vos interrogations et vous explique comment éviter une courbature et comment la différencier d’une lésion plus sérieuse.

Les blessures en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Les blessures en natation  DR

La natation et la récupération musculaire

Parmi les nombreux bienfaits de la natation, on trouve la récupération musculaire. En effet, la natation est reconnue pour favoriser le relâchement des muscles et l’élimination des toxines. Elle est donc recommandée pour soulager les courbatures. Si vous avez des courbatures importantes et que faire un effort physique vous semble insurmontable, essayez la natation et vous serez bluffés ! Sachez tout d’abord que la natation est un sport qui se pratique en quasi-apesanteur. Vous ne ressentez presque plus votre poids terrestre et vous ressentez une sensation de légèreté. Si pendant les premières longueurs, l’exercice vous semble un peu difficile, vous constaterez au bout de quelques longueurs que les courbatures commencent à diminuer. A la fin de la séance, si les courbatures n’ont pas totalement disparu, elles auront tout de même largement diminuées.

Comment éviter les courbatures ?

Les courbatures sont en fait des microlésions musculaires qui apparaissent lorsque vous sollicitez des muscles que vous n’avez pas pour habitude de faire travailler. Les courbatures ne sont pas réservées aux sportifs débutants. Un coureur de fond peut très bien avoir des courbatures après avoir nagé même s’il est capable de courir un marathon. Pour éviter l’apparition des courbatures ou diminuer leur intensité, il est recommandé de bien s’échauffer au début de la séance. Adoptez un rythme modéré et progressif pendant la séance pour éviter de solliciter vos muscles trop violemment et ne cherchez pas à nager un 3000m si vous commencez à peine la natation. Pensez également à bien vous étirer pendant au moins 5 minutes après l’entraînement et hydratez-vous correctement avant, pendant et après avoir nagé. En suivant ces quelques conseils, vos courbatures seront beaucoup moins fortes voire inexistantes.

Est-ce vraiment une courbature ?

Si vous ressentez une douleur musculaire après l’entraînement, il ne s’agit pas toujours d’une courbature. La courbature a tendance à disparaître au bout de 24 ou 48h. En natation, elle se localise principalement au niveau des bras, du dos, des jambes, des épaules et parfois des mains. Si la douleur persiste dans le temps, il se peut que vous souffriez d’une tendinite à l’épaule ou au genou. Si après plusieurs mois de pratique, vous ressentez des douleurs toujours au même endroit, il se peut que vous ayez des défauts de nage. En les corrigeant, les douleurs risquent fort de disparaître. Soyez donc vigilants, écoutez votre corps et n’hésitez pas à consulter un médecin en cas de doute.

        

Les avis et commentaires
sur une courbature peut-elle empêcher de nager ?