Comment éviter d’avoir de l’eau dans le nez lorsqu’on nage

L'eau qui entre dans le nez en natation est un des principaux motifs d'abandon, d'appréhension ou de phobie de l'eau. Si le problème semble mineur, il peut parfois entraîner des blocages chez certains ou d'autres complications d'ordre physique. Découvrez quelles sont les conséquences d'avaler de l'eau par le nez et comment y remédier.

Comment éviter d’avoir de l’eau dans le nez lorsqu’on nage&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia_67563633_XS</span>

Comment éviter d’avoir de l’eau dans le nez lorsqu’on nage  © Fotolia_67563633_XS

Les conséquences

Si avaler de l'eau par le nez n'a rien de grave en soi, cela peut engendrer des conséquences gênantes. En effet, l'introduction d'eau dans le conduit nasal peut faire apparaître des problèmes de sinusite chez le nageur. Certains nageurs vont même jusqu'à développer des sinusites chroniques. A un degré supérieur, le fait d'avaler de l'eau par le nez peut se révéler traumatisant chez certaines personnes qui manquent de confiance en milieu aquatique. Tout évènement déstabilisant tel que boire la tasse ou avaler de l'eau par le nez peut renforcer les appréhensions et les transformer en véritable phobie. Fort heureusement, il existe des méthodes pour limiter les risques.

Une bonne expiration

Avaler de l'eau par le nez est très fréquent en natation et plus particulièrement lorsque vous nagez le dos crawlé. En effet, en dos crawlé, votre corps se retrouve dans une position qui est propice à la pénétration d'eau dans votre nez. L'eau s'introduit encore davantage au moment des coulées dorsales puisque vous gagnez en vitesse. Pour y remédier, il est indispensable de bien souffler l'air présent dans vos poumons par le nez et par la bouche. Si vous expirez seulement par la bouche, vous laissez la voie libre pour que l'eau puisse s'infiltrer par le nez. En soufflant aussi par le nez, vous créez une pression qui empêche l'eau de s'infiltrer.

Trucs et astuces

En plus de bien expirer par le nez, sachez que votre posture de nage a une grande importance dans le fait d'avaler ou non de l'eau par le nez. Pensez à bien relever votre menton lorsque vous nagez le dos crawlé mais en revanche, au moment des coulées dorsales, rapprochez votre menton de votre poitrine car c'est à ce moment que le risque est le plus élevé. Certains nageurs ont développé une technique intéressante qui consiste à se boucher les narines avec sa lèvre supérieure au moment des coulées en dos. Même si cela peut surprendre, la technique se révèle très efficace après un peu de pratique. Si l'eau vous gêne vraiment, il est aussi possible de nager avec un pince-nez. C'est la méthode la plus efficace mais selon certains, il est considéré comme un "bouche-tuyau" qui empêche de réaliser une expiration efficace et primordiale en natation. A vous de tester et d'adopter la méthode qui vous convient le mieux.

        

Les avis et commentaires
sur comment éviter d’avoir de l’eau dans le nez lorsqu’on nage