Comment entrer dans de l’eau froide ?

Difficile pour un nageur régulier de ralentir la cadence pendant la saison d'hiver tellement l'envie de nager est forte, même si les températures à la baisse n'encourage guère à la baignade. Guide-Piscine vous donne quelques conseils pour apprendre à apprécier l'eau froide, qui présente de multiples vertus.

Comment entrer dans de l’eau froide ?&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Comment entrer dans de l’eau froide ?  DR

Pourquoi se baigner en eau froide ?

Se baigner en eau froide peut en rebuter plus d’un et de nombreux nageurs délaissent les entraînements en eau libre pendant la période hivernale. L’eau froide présente pourtant des bienfaits pour le corps. Elle favorise la circulation sanguine et renforce le système immunitaire. Elle permet aussi de soulager les douleurs et rend de meilleure humeur. L’eau de mer, quant à elle, présente d’autres avantages comme des vertus antidépresseur, anxiolytiques et euphorisantes. Elle permet aussi de décongestionner les voies respiratoires et vous recharge en minéraux et oligo-éléments. Pour pouvoir bénéficier des vertus de l’eau froide, il faut, cependant, prendre quelques précautions.

Les risques majeurs

Même si l’eau froide est bénéfique pour votre santé, il est conseillé de ne pas s’y jeter brutalement car les risques sont importants pour votre organisme. Sachez que si vous entrez trop vite dans une eau dont la température est très inférieure à celle de votre corps, vous risquez de subir une hydrocution, connue aussi sous le nom de choc thermique. Les symptômes sont caractéristiques : démangeaisons, frissons, crampes, troubles visuels et auditifs. Dans les cas les plus graves, vous risquez de perdre connaissance (et donc de vous noyer) et de faire une crise cardiaque. A l’apparition des premiers symptômes, sortez de l’eau et réchauffez-vous avec une serviette.

Quelle attitude adopter pour entrer dans l’eau froide ?

Pour entrer dans l’eau froide sans craindre une hydrocution, il est conseillé d’adopter quelques gestes simples :

  • se mouiller la nuque : la nuque est une zone où se trouvent les plus gros vaisseaux et de nombreuses commandes nerveuses. Elle informe le corps de la température de l’eau. Si vous la mouillez avant d’entrer dans l’eau froide, votre corps ne subira pas de choc thermique.
  • entrer dans l’eau progressivement : pour éviter une différence de température trop violente, évitez de sauter ou de plonger dans une eau très froide. Mouillez vos chevilles, votre poitrine, votre estomac et votre dos.
  • bien s’équiper : pour réduire les risques de chocs thermiques et vous protéger du froid, pensez à nager avec une combinaison, un bonnet de natation et pourquoi pas des chaussons en néoprène. Les combinaisons présentent aussi l’avantage d’augmenter la flottabilité et de vous apporter un confort de nage supplémentaire.

Bon à savoir : pour venir en aide à une personne victime d’hydrocution, sachez qu’il est inutile de pratiquer le bouche-à-bouche. Procédez directement au massage cardiaque sans perdre une minute (si vous avez été formé aux gestes de premiers secours).

 

        

Les avis et commentaires
sur comment entrer dans de l’eau froide ?