Les 10 petites choses les plus énervantes quand on vit avec un nageur

Vivre avec un nageur, ce n'est pas toujours simple. La fréquence des entraînements, le stress pré-compétition, l'obsession de la performance... Guide-Piscine vous dresse une liste de toutes ces petites choses qui agacent les conjoints de nageurs !

Les 10 petites choses les plus énervantes quand on vit avec un nageur&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Les 10 petites choses les plus énervantes quand on vit avec un nageur  DR

L’odeur du chlore

Le nageur régulier qui va à la piscine au moins deux fois par semaine a tendance à sentir le chlore. Sa peau en est imprégnée et il est parfois difficile de s’en débarrasser. Même si l’odeur est moins désagréable que celle du tabac froid, le chlore peur vite déranger sur le long terme.

« J’peux pas, j’ai piscine »

Si cette excuse est vieille comme le monde et souvent tournée en dérision, la fameuse phrase « j’peux pas, j’ai piscine » fait partie du quotidien des nageurs. Ils refusent souvent des invitations à dîner ou au cinéma car ils ont entraînement de natation.

Les horaires d’entraînement

Les entraînements pour les adultes en club sont souvent assez contraignants car ils ont lieu soit très tôt le matin ou tard le soir. Pas toujours facile de combiner avec votre propre emploi du temps ! Les nageurs de compétition s’entraînent le matin et le soir et enchaînent les kilomètres au quotidien, on vous aura prévenu !

Les déplacements le week-end

Si vous vivez avec un nageur qui pratique la compétition, vous allez devoir vous habituer aux déplacements le week-end et aux semaines intensives de stages de natation. Les compétitions se déroulent à un niveau régional et aussi national et les nageurs doivent souvent changer de piscine.

L’alimentation

Les nageurs qui souhaitent progresser et qui s’entraînent sérieusement surveillent de très près leur alimentation et avant une compétition, ils ont tendance à s’alimenter de pâtes et de riz.

Le donneur de leçon

Le nageur expérimenté a la mauvaise habitude de vous surveiller du coin de l’œil lorsque vous décidez vous aussi de vous jeter à l’eau. Il se transforme souvent en coach personnel et décide de mettre le doigt sur tous vos petits défauts de nage. Pas sûr que cela favorise la paix des ménages !

L’obsession de la natation

Les nageurs de haut niveau vivent natation, pensent natation, mangent et dorment natation. Leur sujet de conversation préféré est souvent la natation et leurs amis sont pour la plupart tous des nageurs. De quoi vous saturer très vite et de vous dégouter des piscines sans même y mettre les pieds !

L’épilation chez les hommes

L’épilation du torse et des jambes fait partie du quotidien des nageurs masculins de haut niveau en période de compétition. Certains vont même jusqu’à se raser la tête pour améliorer l’hydrodynamisme. Si cela peut plaire à certaines, d’autres n’ont pas envie de se retrouver avec un compagnon qui aurait les jambes plus douces qu’elles !

Le pouvoir de persuasion

Les nageurs sont souvent passionnées par leur discipline et essayent de vous convaincre par tous les moyens que la natation est le sport à pratiquer absolument. Prenez votre mal en patience car avec un peu de chance, ça lui passera !

Une silhouette tonique et harmonieuse

Si vous vivez avec un nageur, vous allez constater avec le temps que sa peau est bien plus ferme que la vôtre, qu’il est plus musclé et qu’il a une capacité cardiovasculaire bien supérieure à la vôtre. Même si la jalousie est un vilain défaut, pas toujours facile de ne pas envier sa silhouette de nageur !

        

Les avis et commentaires
sur les 10 petites choses les plus énervantes quand on vit avec un nageur