Quelle activité faire dans l'eau ?

La piscine est devenue multi-disciplines. L’aquafitness s’est largement généralisé dans les clubs et les piscines, ainsi que les espaces de détente et de bien-être. Mais avant de se rendre à la piscine, nous allons sonder votre âme, rien de moins. Car choisir une activité qui vous ressemble est encore le meilleur moyen de tenir sur la durée.

Quelle activité faire dans l'eau ?&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; RG. Fotolia</span>

Quelle activité faire dans l'eau ?  © RG. Fotolia

L'âme d’un flamby

Vous n'aimez pas le sport, vous avez peur de vous blesser (car toutes les excuses sont bonnes pour ne pas en faire), mais vous souhaitez réagir face au ramollissement sévère de toute votre personne ? Testez l'aquagym, une gym douce ou tonique dans l'eau, qui vous rend plus légère et facilite vos mouvements. Pendant les cours, on fait des exercices simples : montées de genoux sur place, ciseaux, sauts... Les mouvements s’effectuent debout, allongé, ou en suspension dans l’eau avec un accessoire. Tous les muscles sont sollicités : abdos, fessiers, cuisses, épaules... ce qui permet de galber sa silhouette. Et votre condition physique s’en ressent : on améliore son souffle, on active sa circulation, on perd en masse graisseuse...

L’âme d’un hamster dans une roue

Votre truc à vous, c'est la course. L'aquajogging est une activité qui se pratique sur un tapis de course incliné, installé au fond de la piscine, de sorte que vous soyez immergé jusqu'à la taille. Pour avancer, il faut affronter la résistance de l'eau : plus on accélère et plus c’est difficile. Pendant les cours, on alterne marche lente et rapide, course, glisse, mouvements d'aquagym... Cette activité permet de renforcer les cuisses et les fessiers tout en douceur, d'améliorer ses capacités cardio-vasculaires, de lutter contre l’insuffisance veineuse.

L'âme d’un légume dans un cuit-vapeur

Vous voulez suer sans bouger le moindre petit doigt ? Direction le sauna, véritable institution en Scandinavie, qui dispense une chaleur très sèche (entre 3 et 20% d’humidité) et forte (entre 80° et 100°). On peut se rendre au sauna pour plusieurs raisons : c'est hygiénique, car la sudation permet d’éliminer les toxines et nettoyer la peau ; c’est relaxant car les muscles se détendent et les courbatures sont soulagées. La séance est suivie d'une douche froide qui permet d’activer la circulation sanguine. Attention, le sauna est déconseillé aux personnes qui souffrent de troubles cardiaques, circulatoires ou respiratoires.

L’âme d’un cycliste largué par le peloton

Vous ne tenez pas la route dans les circuits en ville ou à la campagne ? Vous vous lassez vite du paysage lors de vos échappées solitaires ? Rabattez-vous sur l’aquabiking : il se pratique en groupe et en musique, c’est tellement plus ludique. Dans ces cours, on enchaîne des simulations de côtes et de plats, on change de rythme entre des sprints et des phases de balade. Avec l'eau, les mouvements de pédalage sont plus doux, bénéfiques pour le dos et les articulations. Elle exerce aussi une action massante et drainante qui peut réduire la cellulite. Et on y brûle beaucoup de calories !

L’âme d’une princesse des mille et une nuits

Vous avez envie d'une peau douce comme celle d'un bébé ? Le hammam est un bain de vapeur oriental dont la chaleur est plus supportable que dans un sauna (50°), mais beaucoup plus humide (100 %). C’est un lieu privilégié pour s’occuper de soi : on élimine les impuretés grâce à la chaleur, on exfolie sa peau avec un gant de crin et du savon noir. On régénère ainsi son épiderme. Le décor - ambiance orientale, moiteur, calme - permet aussi de lâcher totalement prise et de libérer son esprit. Le hammam a les mêmes effets que le sauna sur les tensions musculaires, et aussi les mêmes contre-indications.

Sandrine Bavard

        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur quelle activité faire dans l'eau ?

Annuaire des
piscines de France

Actualité

Galeries photos