Transpiration et hydratation en natation

Si le phénomène de transpiration en natation est invisible, il n’en est pas moins inexistant. Tout sportif en plein effort doit réguler sa température corporelle et évacuer la chaleur par conduction ou par transpiration. Découvrez comment se passe la transpiration chez le nageur et comment il doit s’hydrater pour rester au top de ses performances.

Transpiration et hydratation en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Transpiration et hydratation en natation  DR

La transpiration chez le nageur

Le nageur se dépense au même titre que n’importe quel sportif mais l’évacuation de sa chaleur corporelle se fait principalement par conduction (passage de la chaleur d'un milieu chaud au contact d'un autre plus froid) plutôt que par la transpiration. En effet, la transpiration évacue la chaleur du corps grâce à l’évaporation de la sueur mais cette évaporation est impossible en milieu aquatique. La transpiration chez le nageur est donc presque inutile. Certaines études ont démontré que les nageurs qui s’entraînent de façon intensive perdent en moyenne 138 ml d’eau par kilomètre pour les hommes et 107 ml pour les femmes. Pendant un entraînement d’athlétisme intensif avec une température de plus de 25°C, le sportif peut perdre entre 1,5 et 2,5 litres par heure.

Déshydratation : les risques pour le nageur

Même si le nageur perd beaucoup moins d’eau qu’un sportif « terrestre », il est aussi beaucoup moins sensible au besoin de bien s’hydrater et ressent moins la soif. Ce phénomène fait que le nageur a tendance à plus facilement se déshydrater et la déshydratation a des conséquences importantes sur ses performances et son organisme. Un nageur déshydraté récupère moins vite et est plus sujet aux risques de blessures. Il est aussi moins performant et souffre plus facilement de crampes. Sachez enfin qu'une déshydratation de seulement 2% du poids du corps entraîne une baisse du rendement musculaire de 20%. N’attendez jamais d’avoir soif pour boire car cela voudra dire que vous êtes déjà entré en phase de déshydratation.

Que boire et en quelle quantité quand on nage ?

Le corps humain ne peut se réhydrater que de 800 ml par heure car le système digestif ne peut absorber davantage d’eau. Si cela est un problème pour les sportifs « terrestres », cela l’est beaucoup moins pour les nageurs qui perdent beaucoup moins d’eau. Ils peuvent facilement compenser cette perte en buvant pendant la séance. Buvez de l’eau toutes les 15 minutes environ et par petites gorgées. Pour un entraînement de 4,5 km, buvez 2 fois 150 ml pendant la séance et 200 ml à la fin. Si vous nagez moins d’1h15, boire de l’eau est largement suffisant pour vous réhydrater. En revanche, lors d’une compétition, d’un entraînement long ou intensif, une boisson énergétique est recommandée. Sa composition doit varier entre 30 et 60 g de sucre par litre. 1 g de sel par litre est aussi un bon moyen de mieux absorber l’eau.

        

Les avis et commentaires
sur transpiration et hydratation en natation