Quels soins pour les cheveux entre les séances de natation ?

Si la piscine est réputée pour abîmer les cheveux, ce n’est pas une raison suffisante pour abandonner les bassins et ranger votre maillot de bain au fond de vos tiroirs. Il existe des solutions pour continuer à nager tout en limitant les dégâts. Découvrez quels sont les effets du chlore, comment soigner vos cheveux entre les séances de natation et comment éviter le pire.

Protection après le bain&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; wlablack - Fotolia</span>

Protection après le bain  © wlablack - Fotolia

Les effets du chlore sur les cheveux

Il est bien connu que le chlore a des effets dévastateurs sur l’épiderme et sur la chevelure des nageurs. Il décape vos cheveux en s’attaquant à la kératine. De plus, il soulève les écailles et les rend ternes et rêches au toucher. En pratiquant la natation de façon régulière, vos cheveux deviennent plus fragiles, moins brillants, plus difficiles à démêler ou à coiffer et ont tendance à devenir cassants. Fort heureusement, il existe des solutions pour limiter les dégâts et conserver une belle chevelure.

Comment soigner ses cheveux entre chaque séance de natation ?

Tout d’abord, commencez par bien rincer vos cheveux dès la sortie du bassin et lavez-les avec un shampooing doux. Cette étape est primordiale de façon à éliminer correctement les restes de chlore. Vous pouvez terminer avec un rinçage à l’eau vinaigrée. C’est un excellent moyen pour retirer les dernières traces de chlore et pour refermer les écailles. Une fois par semaine, faites un shampooing clarifiant en ajoutant une cuillère à café de bicarbonate de sodium dans votre dose de shampooing. Rincez ensuite à l’eau vinaigrée et appliquez un masque hydratant. Il est possible d’improviser en utilisant par exemple du yaourt, du miel, de la crème fraîche, du lait de coco ou de la glycérine végétale. Le mieux est de laisser poser une nuit entière sous une serviette pour en tirer le maximum de bénéfices et de rincer en vous levant. Sachez enfin que certaines marques de cosmétiques proposent des gammes spécialement conçues pour lutter contre le chlore et protéger votre peau et vos cheveux.

Comment éviter le pire ?

Pour éviter un dessèchement trop sévère de votre chevelure, pensez toujours à nager avec un bonnet et à appliquer une huile (avocat, coco) sur vos longueurs. Elle va créer une barrière et empêchera l’eau chlorée de trop s’infiltrer dans l’écaille de vos cheveux. Si vous êtes une nageuse assidue et que vous ne voulez pas vous laver les cheveux tous les jours par peur de les fragiliser, pensez aux lavages aux poudres et ne faites pas l’impasse sur le rinçage au vinaigre. Il est indispensable pour rééquilibrer le ph de votre chevelure et refermer les écailles. Enfin, privilégiez le séchage naturel car la chaleur du sèche-cheveux est très agressive et fragilise encore plus votre fibre capillaire.

        

Les avis et commentaires
sur quels soins pour les cheveux entre les séances de natation ?