L'hydrocution : comment s'en protéger

L’hydrocution est une perte de connaissance liée à un choc thermique dans l’eau. Elle est causée par une grande différence de température entre le corps et l’eau (température du corps trop élevée par rapport à l’eau).

Pensez à vous mouiller la nuque avant de plonger dans l'eau, pour éviter tout risque d'hydrocution.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; shock - Fotolia.com</span>

Pensez à vous mouiller la nuque avant de plonger dans l'eau, pour éviter tout risque d'hydrocution.  © shock - Fotolia.com

Les causes de l’hydrocution 

La différence de température entre votre corps et l’eau de baignade peut provoquer une hydrocution, c’est à dire une syncope (perte de connaissance, avec ou sans arrêt de la respiration). Elle survient surtout en cas d’entrée brutale ou soudaine dans l’eau. L’hydrocution est dangereuse et peut être suivie d’une noyade.

Les causes de l’hydrocution peuvent être de différentes natures : bronzage prolongé, sport intensif, repas très copieux ou alcoolisé… De manière générale, il faut éviter toute activité qui augmente la température du corps juste avant la baignade. Ou ne pas choisir de se baigner dans une eau trop froide.

Pour éviter l’hydrocution, la principale précaution à prendre est d’entrer progressivement dans l’eau ou de se mouiller la nuque avant de sauter dans le bassin.

L’hydrocution peut être brutale mais si ce n’est pas le cas, certains signes peuvent donner l’alerte : vertiges, démangeaisons, somnolence, angoisse, frisson ou crampe… Dans ce cas, il faut sortir de l’eau et se réchauffer.

Que faire en cas d’hydrocution ?

Appelez les secours en tout premier lieu. Sortez rapidement la victime de l’eau. Il convient de la sécher, de la mettre en position couchée et de la réchauffer. La victime peut avoir besoin d’être réanimée, notamment en cas d’arrêt respiratoire. Commencez un massage cardiaque si vous avez déjà appris à le faire, ou entourez-vous de personnes compétentes (par exemple un maître nageur sauveteur si vous êtes dans un lieu de baignade publique surveillé).

Si la victime a commencé à se noyer et qu’elle a avalé de l’eau, soyez prudent : allongez-la sur le côté et tapez-lui dans le dos pour tenter d’évacuer l’eau.

L’hydrocution peut arriver si vous plongez dans l’eau trop brutalement, en particulier après un bain de soleil. Mouillez-vous au minimum la nuque, passez sous la douche ou entrez progressivement dans l’eau. Ainsi, vous écartez les risques d’hydrocution.

        

Les avis et commentaires
sur l'hydrocution : comment s'en protéger