Je riposte face aux insectes

Avec l’été, ce sont une armée d’insectes qui débarquent dans nos jardins pour nous attaquer et nous piquer là où ça fait mal : sur la paupière par exemple. Mais pourquoi sont-ils aussi méchants ?

Je riposte face aux insectes&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Ale Paiva</span>

Je riposte face aux insectes  © Ale Paiva

Petit cours d’entomologie accéléré : les vrais méchants, ce sont les suceurs de sang, les moustiques : la femelle pique parce qu’elle a besoin des protéines qui se trouvent dans notre sang pour la production de ses oeufs. Pour éviter leur prolifération, il faut supprimer les eaux stagnantes qui permettent sa reproduction (soucoupes des pots de fleurs, vases, gouttières mal entretenues...).

Pour les abeilles, guêpes et bourdons, piquer est un mécanisme de défense, il ne faut donc pas faire de gestes brusques quand ils bourdonnent autour de nous. Pour bien se protéger, il faut choisir des vêtements légers mais couvrant au maximum les parties du corps, de préférence claire car les insectes sont attirés par les couleurs vives et foncées. On applique également un répulsif sur toutes les parties découvertes du corps et surtout pendant la nuit, là où les insectes sont les plus actifs. Plus grand rempart encore, la moustiquaire imprégnée d’insecticide pour passer une bonne nuit. Et puis, on évite de se promener en short et en débardeur près des étangs et des marais : ce serait un pousse au crime !

        

Dossiers

Les avis et commentaires
sur je riposte face aux insectes

Annuaire des
piscines de France

Actualité

Galeries photos