Le gilet de flottaison

Pas très connu des consommateurs, le gilet de flottaison est souvent confondu avec le gilet de sauvetage. Il a pourtant une fonction bien différente et demande de savoir nager pour être efficace. Il ne vous sauve pas la vie mais diminue le risque de noyade en améliorant votre flottabilité.

Le gilet de flottaison&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia_53857190_XS</span>

Le gilet de flottaison  © Fotolia_53857190_XS

Pourquoi s’équiper d’un gilet de flottaison ?

Le gilet de flottaison n’est en rien un gilet de sauvetage puisqu’il ne protège pas de la noyade. En effet, le gilet de flottaison demande de savoir nager et n’est pas d’une grande utilité en eaux agitées. Le gilet de flottaison demande une participation active du nageur mais il diminue le risque de noyade puisqu’il améliore la flottaison de celui qui le porte. Vous devez tout de même être près de la rive ou près des secours pour pouvoir être secouru dans les plus brefs délais. Le gilet de flottaison est utile pour pratiquer la voile, le canoë ou tout autre sport nautique. Beaucoup moins encombrant qu’un gilet de sauvetage, il offre une grande liberté de mouvement au moment de pratiquer l’activité.

Obligatoire dans certains cas

Le gilet de flottaison ou équipement individuel de flottabilité est obligatoire pour pratiquer la voile légère ou le kayak. La valeur de flottabilité minimale est de 50 Newtons pour la voile et de 70 Newtons pour le kayak. 10 Newtons équivalent à 1,01 kg de flottabilité. Sachez cependant que le gilet de flottaison offre une protection limitée pour la noyade et garantit la flottaison seulement d’une personne consciente. A l’inverse, un gilet de sauvetage maintient la personne sur le dos et ce, même si cette dernière est inconsciente. Le gilet de sauvetage est obligatoire en pleine mer et est efficace même pour les personnes ne sachant pas nager.

Comment choisir un gilet de flottaison ?

Pour qu’il soit efficace, il est important de bien choisir votre gilet de flottaison. Vous devrez choisir le modèle en fonction de votre poids. Privilégiez les modèles marqués CE et répondant aux normes ISO 12402-5 pour un gage de garantie et de fiabilité. N’hésitez pas à essayer votre gilet de flottaison avant de l’acheter. Vous devez être à l’aise au niveau des bras. Dans l’eau, pensez à bien l’attacher au niveau de la taille pour éviter qu’il ne remonte sous les aisselles et vous gêne au moment de bouger les bras.

N’oubliez pas que le gilet de flottaison ne remplace pas le gilet de sauvetage. Ce dernier peut vous sauver la vie même inconscient alors que le gilet de flottaison demande que vous sachiez nager et demande une participation active du nageur.

        

Les avis et commentaires
sur le gilet de flottaison