Natation : les objectifs d’un échauffement

Même si certains nageurs ont tendance à le négliger, l’échauffement en natation est primordial pour de multiples raisons. Guide-piscine vous explique quels sont les objectifs d’un échauffement en natation et pourquoi il est si important.

Natation : les objectifs d’un échauffement&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Mike Watson Images - Thinkstock</span>

Natation : les objectifs d’un échauffement  © Mike Watson Images - Thinkstock

Assouplir les articulations

S’échauffer avant de nager est plus que conseillé pour assouplir les articulations au niveau des genoux, des chevilles et des épaules car le nageur les sollicite beaucoup pour réaliser le ciseau de brasse, l’ondulation ou les battements de jambes. Les assouplissements sont des exercices qui visent à faciliter les mouvements et à accroître leur amplitude. Ils font partie généralement de l’échauffement à sec et évitent l’apparition des crampes pendant la séance. Ils permettent aussi de gagner en amplitude articulaire.

Les assouplissements sont très différents des exercices de musculation qui ont pour but de développer la puissance du mouvement. Les assouplissements consistent à étirer les tendons, les ligaments et les capsules articulaires (le tissu conjonctif) plutôt que les muscles. L’objectif est d’obtenir un gain d’amplitude articulaire supérieur à l’amplitude normale de l’articulation.

Réduire les risques de lésions

L’échauffement sert également à préparer vos muscles à l’effort de façon progressive. Il serait impensable de commencer l’entraînement avec un 50 m sprint. Il faut réveiller vos muscles en douceur et faire augmenter votre température corporelle petit à petit. De cette façon, vos muscles sont mieux irrigués et les risques de blessures sont réduits. Les nageurs se blessent rarement mais un muscle non échauffé peut amener des problèmes au niveau des articulations et des ligaments. Le syndrome de l’épaule du nageur ou le genou du brasseur sont des problèmes que peuvent rencontrer les nageurs. De même que les crampes ou les tendinites dues à un mauvais échauffement sont fréquentes.

Augmentation du rythme cardiaque

S’échauffer consiste aussi à faire monter progressivement le rythme cardiaque car le cœur est un muscle. Il a besoin d’être sollicité en douceur pendant au moins 10 à 15 minutes pour pouvoir tenir sur la longueur. Plus votre cœur sera préparé à l’effort et plus vous pourrez nager longtemps. Si vous nagez trop vite au début de l’entraînement, vous allez vous épuiser au bout de quelques longueurs seulement. Sachez aussi que plus votre cœur sera musclé et plus vous gagnerez en endurance.

Augmenter les performances

Si vous vous échauffez correctement et que vous préparez votre corps à l’effort, votre entraînement sera beaucoup plus efficace. Mettre trop d’intensité au début de la séance ne fera que vous épuiser. Avec un bon échauffement, vous pouvez nager de longues distances ou nager en fractionné par exemple. Vous pouvez aussi travailler votre vitesse de nage ou faire des sprints.

Trouver ses appuis

S’échauffer permet de prendre ses repères dans l’eau. Le nageur passe subitement du monde terrestre au milieu aquatique et les sensations sont différentes. Pendant l’échauffement, vous trouvez vos appuis au niveau des mains, des bras et des jambes. Vous passez en position horizontale et vous devez vous allonger le plus possible dans l’eau. Vous pouvez faire quelques éducatifs par exemple.

Contribuer à une bonne récupération

Même si cela peut paraître étrange, un bon échauffement permet à votre corps de mieux récupérer après la séance. Si votre muscle est bien préparé à l’effort, il sera moins traumatisé, les courbatures et les crampes seront moins présentes voire inexistantes et la récupération sera plus rapide. A condition bien sûr de ne pas oublier la phase de récupération active et les étirements à la fin de l’entraînement.

A lire également : Quelle alimentation lorsqu'on est nageur ?

        

Les avis et commentaires
sur natation : les objectifs d’un échauffement