La notion de flottaison en piscine

La flottaison fait partie des trois composantes de la nage avec la respiration et la propulsion. Sans une bonne flottaison, il vous sera impossible d’avoir une bonne glisse et de nager de façon efficace. Découvrez quels sont les principaux facteurs pour avoir une bonne flottaison en natation et comment ils s’appliquent à chaque type de nage.

La notion de flottaison en piscine&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Fotolia</span>

La notion de flottaison en piscine  © Fotolia

Les facteurs pour une bonne flottaison en piscine

Avant toute chose, sachez que plus votre corps est allongé sur l’eau, plus il offre de surface de flottaison et plus la flottaison sera meilleure. Il faut donc veiller à bien vous allonger dans l’eau. Positionnez votre tête dans le prolongement de votre corps et essayez de maintenir votre nombril à la surface de l’eau pour éviter que vos jambes ne s’enfoncent dans l’eau. Pour bien flotter dans l’eau, il faut se concentrer sur l’équilibre et la stabilité de votre corps. L’équilibre correspond à la position longitudinale de votre corps (de la tête aux pieds) qui permet de répartir le haut et le bas du corps. La stabilité, quant à elle, correspond à la position latérale du corps (de la main droite à la main gauche) qui permet de répartir le côté droit et le côté gauche du corps. Pour bien flotter, il est donc primordial d’avoir un bon équilibre et une bonne stabilité.

La flottaison dans chaque nage

Selon le type de nage que vous pratiquez, il est plus ou moins facile de maintenir un bon équilibre et une bonne stabilité nécessaires à la flottaison.

  • Le papillon : il s’agit d’une nage symétrique puisque les bras effectuent le même mouvement et en même temps. La stabilisation est donc simple. L’équilibre en revanche est plus compliqué car vous devez redresser la tête pour pouvoir la sortir de l’eau et respirer.
  • Le dos crawlé : en nageant cette nage, il est difficile d’équilibrer le corps car les jambes ont tendance à s’enfoncer vers le fond du bassin. La stabilité n’est pas non plus aisée car les mouvements de bras obligent à bouger les épaules et se font de façon asymétrique.
  • La brasse : le mouvement des bras se fait de façon symétrique. Il favorise donc la stabilité en plus de la propulsion. Il permet aussi de bien placer le corps et de bien garder l’équilibre à condition de nager avec la tête sous l’eau.
  • Le crawl : il s’agit d’une nage asymétrique mais qui est basée sur l’allongement du corps. L’équilibre est ici assez facile. Il faut cependant  bien faire attention au moment de sortir la tête de l’eau pour respirer. Le mouvement latéral a tendance à déstabiliser la partie supérieure de votre corps.

En bref

 Nage  Papillon  Dos crawlé Brasse   Crawl
 Equilibre  Difficile  Difficile  Facile  Facile
 Stabilité  Facile  Difficile  Facile  Moyen

Pour faciliter l’équilibre dans une nage, n’hésitez pas à utiliser des palmes ou un pull-buoy. Pour la stabilité, gardez votre tronc le plus fixe possible et sollicitez votre ceinture abdominale le plus possible.

Découvrez également les deux autres composantes de la nage : la propulsion et la respiration !

        

Les avis et commentaires
sur la notion de flottaison en piscine