Les virages en 4 nages

Le 4 nages en natation est une épreuve assez ludique qui est très appréciée par les nageurs car elle rompt avec la monotonie et demande de maîtriser toutes les nages. Pour éviter d’être disqualifié lors d’une compétition, il est important de respecter la réglementation en terme de technique de nage et de virage. Quels sont les avantages du virage en natation ? Comment faire ses virages en 4 nages ? Et comment réaliser un virage plus efficace ?

Les virages en 4 nages&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Les virages en 4 nages  DR

Les avantages du virage en natation

Le virage en natation, s’il est bien maîtrisé, peut vous faire gagner quelques secondes sur le chronomètre. En compétition, il fait même parfois la différence entre deux nageurs de même niveau. En effet, le virage demande au nageur d’interrompre sa nage mais en poussant contre le mur avec ses pieds et en profitant de la coulée, il augmente sa vitesse. Le virage permet aussi au nageur de reposer ses muscles pendant quelques secondes. En 4 nages, la difficulté réside principalement dans le fait que pour chaque nage, le virage est différent et soumis à une réglementation qui lui est propre. Il est donc important de bien les maîtriser et de bien les mémoriser !

Comment faire ses virages en 4 nages ?

L’épreuve du 4 nages doit se faire dans un ordre précis. Le nageur commence par le papillon, enchaîne avec le dos crawlé, la brasse et termine avec le crawl.

  • Le virage papillon-dos crawlé : le nageur doit toucher le mur avec les deux mains de façon simultanée, soit au niveau de l'eau, soit au-dessus, soit au-dessous. Il doit quitter le mur sur le dos et faire une coulée dorsale qui ne doit pas excéder 15 mètres.
  • Le virage dos crawlé-brasse : le nageur doit toucher le mur en étant sur le dos et se retourner ensuite pour enchaîner sur le ventre. Il peut faire pendant sa coulée un mouvement de bras en brasse, un mouvement de ciseau de brasse et un dernier mouvement de bras en brasse pour remonter à la surface.
  • Le virage brasse-crawl : le nageur doit toucher le mur avec les deux mains de façon simultanée, soit au niveau de l’eau, soit au-dessus, soit au-dessous. Il doit ensuite enchaîner avec une coulée ventrale qui ne doit pas excéder les 15 mètres.

Pour un virage efficace

Pour tirer tous les avantages de vos virages, veillez à :

  • Augmenter légèrement votre vitesse de nage à l’approche du mur. N’hésitez pas à augmenter votre fréquence ou l’amplitude vos mouvements pour arriver au mur avec suffisamment de vitesse. Poussez ensuite très fort contre le mur avec vos jambes pour accélérer le virage.
  • Bien préparer votre coulée en vous plaçant le mieux possible. Adoptez une position hydrodynamique, rentrez bien la tête entre vos épaules et laissez-vous couler. Une fois que vous commencez à perdre un peu de vitesse, passez immédiatement à la reprise de nage.
        

Les avis et commentaires
sur les virages en 4 nages