Propulsion par les bras en natation

A en juger par la morphologie des nageurs de haut niveau, le haut du corps en natation est très sollicité. Les bras sont d’ailleurs plus importants que les jambes en crawl, en dos crawlé et en papillon. Quel type de résistance opposent les bras des nageurs ? En quoi les bras aident-ils à se propulser vers l’avant en natation ? Comment améliorer la propulsion par les bras en natation ?

Propulsion par les bras en natation&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Propulsion par les bras en natation  DR

La résistance à l’avancement

En natation, le corps oppose une résistance dans l’eau ce qui ralentit son avancement. Cependant, il existe différents types de résistance : la résistance passive et la résistance active. La passive désigne tout ce qui peut ralentir le déplacement du nageur dans l’eau : position de la tête, des jambes et du tronc ainsi que la morphologie du nageur. La résistance active en revanche désigne tout ce qui peut aider le nageur à avancer dans l’eau : battements de jambes, mouvement des bras, position des mains et des avant-bras. Pour gagner en performance, le nageur doit idéalement réduire au maximum les résistances passives et ensuite améliorer les résistances actives. Les bras jouent un rôle primordial dans la résistance active et sont généralement plus importants que les jambes qui sont beaucoup plus énergivores et ont un rendement plutôt médiocre.

Propulsion ou traction ?

En règle générale, on dit que la natation est un sport de traction (par les bras) et non de propulsion (par les jambes). Cependant, les bras jouent parfois un rôle de traction (ils tirent l’eau) et parfois un rôle de propulsion (ils poussent l’eau). Lorsque vos bras se trouvent dans l’axe situé au-dessus des épaules, ils travaillent en traction. En revanche, lorsqu’ils dépassent les épaules et se dirigent vers le bas du corps, ils travaillent en propulsion (ou en poussée). Les jambes travaillent uniquement en propulsion. Elles permettent d’avancer un peu plus rapidement et de maintenir le corps à la surface de l’eau. Pour améliorer son chrono, il est plus intéressant pour le nageur de travailler ses mouvements de bras.

Comment améliorer la propulsion par les bras en natation ?

Pour améliorer la propulsion ou la traction par les bras en natation, il est important de bien ressentir vos appuis. Essayez de nager quelques longueurs en éducatif. En crawl, nagez les poings fermés par exemple. De cette façon, vous comprendrez en quoi vos avant-bras sont importants dans votre prise d’appui. Essayez d’utiliser vos mains et vos avant-bras comme s’il s’agissait de rames. Vous pouvez aussi utiliser des plaquettes pour apprendre à bien placer vos mains et vos bras au moment de tirer l’eau ou bien un pull-buoy pour concentrer vos efforts sur le haut de votre corps. Pensez enfin à nager en amplitude. Plus vous allez chercher l’eau le plus loin possible et plus votre traction sera efficace.

        

Les avis et commentaires
sur propulsion par les bras en natation