Quel bois pour un sauna ?

Le bois est le principal matériau utilisé pour la construction traditionnelle d’un sauna. Cependant, tous les bois ne peuvent être utilisés. L’essence doit pouvoir supporter des conditions difficiles telles que la chaleur, l’humidité et les fortes variations de température. Focus sur les bois utilisés dans la construction d’un sauna, et sur les informations à prendre en compte pour bien choisir son bois de sauna.

Quel bois utiliser pour un sauna ? &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; itsidesign - Fotolia.com</span>

Quel bois utiliser pour un sauna ?   © itsidesign - Fotolia.com

Quelles sont les caractéristiques des bois de sauna ?

Toutes les essences de bois ne peuvent supporter les conditions présentes dans un sauna. Ainsi les principales caractéristiques des bois de sauna sont une forte résistance à la chaleur et à l’humidité. Le bois utilisé doit également résister à de grandes variations de température, la cabine passant d’une chaleur ambiante à une chaleur extrême en peu de temps.
Idéalement, les bois de sauna doivent aussi résister (et sur la durée) à la transpiration et au sel.

Sauna : quel bois choisir ?

Dans un sauna, le bois est utilisé à la fois dans la construction des cloisons et des plafonds ainsi que dans la construction des aménagements intérieurs tels que les banquettes. Le bois choisi ne sera pas forcément le même en extérieur et en intérieur. Ainsi, pour les cloisons et les plafonds, les essences de bois généralement utilisées sont :

  • L’épicéa : cette essence provient des pays du Nord de l’Europe, majoritairement de Finlande et de Suède. Il s’agit d’un bois résistant, idéal pour supporter les variations de température. Il offre aussi une bonne longévité. On parle d’un bois blanc, assez clair avec des veines fines du brun foncé au brun clair.
  • Le cèdre : un bois qui provient d’Amérique du Nord et du Canada. Il a une couleur atypique qui varie du beige rosé au brun rouge avec des veines foncées. Il offre une odeur agréable, et une bonne résistance aux variations de température.
  • Le hemlock : ce bois provient des régions d’Amérique du Nord (Alaska) ou de Californie. C’est un bois parfait pour la construction d’un sauna puisqu’il a justement besoin d’humidité. Il présente aussi une excellente longévité. Il est de couleur beige rosé avec des veines rouges fines et discrètes.
  • Le pin est un bois du Nord de l’Europe (Finlande et Suède majoritairement). Il est parfumé, et offre une couleur claire. Il présente une bonne longévité et arbore au fil du temps une couleur de plus en plus dorée. Il résiste à des températures élevées.

Pour les aménagements intérieurs, sont préférées les essences

  • De tremble : un bois qui résiste à la transpiration et aux variations de chaleur. Il existe dans différentes nuances de couleurs.
  • D’abachi : un bois qui provient d’Afrique. Il est plus rare mais résiste bien aux fortes températures.

Comment bien choisir son bois de sauna ?

Le choix du bois est l’un des éléments les plus importants pour la construction d’un sauna. Toutes les essences de bois ont leurs propriétés. Avant tout, vous devez choisir un bois résistant. Il doit être dur et dense pour à la fois résister aux variations de températures et à l’humidité.

Il est recommandé de ne jamais acheter un bois qui a été peint ou teinté. En effet, les produits utilisés peuvent mal supporter les fortes chaleurs, et dégager des odeurs toxiques. Préférez ainsi un bois naturel… beaucoup plus esthétique d’ailleurs.

        

Commentaires : Quel bois pour un sauna ?

Annuaire des
piscinistes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos