Soutien de la poitrine et aquabiking

Mis à jour le 10 août 2016

L'aquabiking est un sport de plus en plus pratiqué, surtout par les femmes, pour ses effets de tonifiant musculaire et d'aide pour lutte contre la cellulite. Mais c'est aussi un sport "violent", surtout pour les seins des femmes. Peuvent-ils se renforcer ? Peuvent-ils s’abîmer ? Comment peut-on les protéger ? 

L'aquabiking peut être un sport traumatisant pour les seins des femmes. &nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; cynoclub - Fotolia</span>

L'aquabiking peut être un sport traumatisant pour les seins des femmes.   © cynoclub - Fotolia

Les seins sont-ils fragiles ?

Un peu d'anatomie. Les seins sont surtout constitués de graisse, entourant la glande mammaire qui se trouve au centre. Un maillage fibreux, appelé ligament de Cooper et de peau, constitue un soutien-gorge naturel. Le "peaucier du cou", muscle fin et superficiel, part de la partie haute des seins à la gorge, en forme d'éventail. Quand on fait la grimace, il se contracte.

Les femmes ont elles-aussi des pectoraux, qui se situent derrière les seins. Ils peuvent contribuer au maintien de la poitrine.

Pour certaines personnes, on peut renforcer la structure du ligament de Cooper et des pectoraux par du travail (faire des exercices pour renforcer les pectoraux). D'autres, plus en faveur du port du soutien-gorge, disent que tout cela est fragile. Et qu'il faut donc le protéger et apporter un maintien "artificiel"

L'effet de balancier

Tout comme la course à pied, l'aquabiking est un sport où les seins vont subir un mouvement complexe de balancier qui peuvent les traumatiser tout en étant très douloureux.

Lors d'un saut du corps de 1 mètre, un sein de 400 grammes va alors peser près d'un kilo. Vous n'allez certainement pas faire de tels bonds pendant votre séance d'aquabiking, mais cela donne une idée clair de l'épreuve qu'endurent les seins

Pour éviter cela, le port d’un soutien-gorge adapté au sport (comme ceux proposés par Arena ou Décathlon) est donc fortement conseillé, car, une poitrine ne reprendra jamais sa forme initiale une fois que ses ligaments suspenseurs ne la maintiennent plus. Le relâchement est irrémédiable ! Ces soutien-gorges ne sont pas réservés aux petites poitrines. En effet, les petits seins ont aussi besoin de soutien.

Choisir le soutien-gorge adapté

De nos jours, les fabricant de maillots de bain font de plus en plus attention à la question du maintien de la poitrine des nageuses et le panel de produits est large. Il existe notamment des brassières intégrées à certains maillots de bain pour les nageuses. Vous pouvez également investir dans un soutien-gorge aquatique.  

 

        

Les avis et commentaires
sur soutien de la poitrine et aquabiking

  • Piscine devenue trop chère pour retraités et cours nuls, moniteur pas motivé.

    luciole - Le 18/01/15 à 12h43

Tous les avis et commentaires
sur soutien de la poitrine et aquabiking