Personne accompagnateur en cure thermale

Quand une personne effectue une cure thermale à visée médicale (cure de 21 jours prescrite par un médecin traitant partiellement remboursée par l'Assurance Maladie), elle a la possibilité de se rendre seule dans la station thermale qu'elle a choisie... ou d'y aller avec une autre personne, qui sera nommée « personne accompagnante » du curiste.

Lorsqu'une personne fait une cure thermale, elle peut demander à l'un de ses proches de l'accompagner.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; mystock88photo - Fotolia.com</span>

Lorsqu'une personne fait une cure thermale, elle peut demander à l'un de ses proches de l'accompagner.  © mystock88photo - Fotolia.com

Personne accompagnante en cure thermale : qui, et pourquoi ?

Il existe plusieurs cas de figure qui peuvent expliquer qu'un curiste fasse appel à une personne accompagnante lors de sa cure thermale. Notamment :

  • Les personnes handicapées ou à mobilité réduite qui ont besoin d'un accompagnateur pour leurs déplacements
  • Les personnes malades qui pour des raisons de santé ne parviennent à se déplacer seules
  • Les jeunes enfants ou les adolescents qui préfèrent être accompagnés d'un parent
  • Certains établissements imposent également la présence d'une personne accompagnante (adulte) pour toute personne de moins de 18 ans souhaitant effectuer une cure thermale chez eux.

A noter : il arrive également qu'au sein d'un couple, l'un des conjoints doive faire une cure thermale médicale dans un établissement spécialisé, et que l'autre décide de le suivre pour profiter d'une mini-cure à visée non-médicale (qui ne sera donc pas prise en charge par l'Assurance Maladie).

Accompagnateur en cure thermale : comment ça se passe ?

Lorsqu'une personne est dite personne accompagnante d'un curiste en cure thermale, elle a la possibilité de loger avec le curiste, dans les hébergements qu'offre la station thermale (hôtel en pension semi-complète ou complète avec accès direct aux thermes et aux équipements de soin, ou résidence, maison meublée, gîte, village vacances autour de l'établissement...).

Ensuite, l'emploi du temps des accompagnateurs varie en fonction de leur situation. Ainsi, les parents qui accompagnent un enfant curiste ont parfois la possibilité de participer aux soins prodigués à leur enfant. A leur arrivée, le médecin thermal évalue les soins à effectuer, puis explique au parent présent comment procéder.

Pour les personnes accompagnant un adulte et souhaitant également bénéficier des bienfaits d'une cure thermale, de nombreux établissements proposent des tarifs préférentiels sur les cures libres (non prescrites par un médecin) spécialement pour les accompagnateurs.

Quels frais pour la personne accompagnante ?

Une cure dans un établissement thermal représente obligatoirement des frais pour le curiste (notamment au niveau du ticket modérateur en cure thermale)... mais aussi pour son accompagnateur, qui va lui aussi devoir se rendre à la cure et y séjourner, ce qui représente un certain coût.
A ce titre, il faut savoir qu'aujourd'hui, l'Assurance Maladie rembourse uniquement les frais de transport de la personne qui accompagne le curiste. Et ce sous certaines conditions :

  • Le curiste ne peut se mouvoir tout seul (en raison de son jeune âge ou de sa situation médicale)
  • Les frais de transport du curiste sont eux-mêmes remboursés par l'Assurance Maladie

Il faut impérativement que ces deux conditions soient remplies pour pouvoir prétendre à une prise en charge des frais de transport, qui seront remboursés au même taux que ceux du curiste.

 

        

Commentaires : Personne accompagnateur en cure thermale