Tout savoir sur le remboursement d’une cure thermale

Votre médecin vous a prescrit une cure thermale pour traiter une pathologie ? Découvrez comment bénéficier d’un remboursement d’une cure thermale de la part de l’Assurance Maladie, les conditions à remplir et le montant des différents remboursements.

Tout savoir sur le remboursement d’une cure thermale&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">DR</span>

Tout savoir sur le remboursement d’une cure thermale  DR

Les conditions à remplir pour être remboursé(e)

Tout d’abord, sachez que pour être remboursée, votre cure thermale doit impérativement faire l’objet d’une prescription médicale de la part de votre médecin. Il peut s’agir de votre médecin traitant généraliste, mais également de votre dentiste si vous présentez une pathologie dentaire.

De même, pour être validée et remboursée, votre cure thermale doit être prescrite dans le cadre d’une pathologie prise en charge par l’Assurance Maladie :

• Les affections des muqueuses bucco-linguales ;
• Les affections du système digestif ;
Les affections psychosomatiques ;
• Les affections du système urinaire ;
• Les affections dermatologiques ;
• Les affections gynécologiques ;
• Les maladies cardio-artérielles ;
• Les problèmes neurologiques ;
Les problèmes de phlébologie ;
• Les problèmes de rhumatologie ;
• Les troubles du développement chez les enfants ;
• Les problèmes des voies respiratoires.

Enfin, sachez que vous devez choisir un établissement thermal agréé et conventionné par l’Assurance Maladie, que vous n’avez droit qu’à une seule cure thermale par année pour la même pathologie et que la prise en charge qui vous est accordée n’est valable que pour l’année en cours, à moins que vous n’obteniez votre prescription en fin d’année, auquel cas pour pourrez effectuer votre cure thermale durant le début de l’année suivante.
Enfin, sachez que vous devez effectuer 18 jours de cure thermale et que si vous interrompez votre cure, vous ne serez pas remboursé(e), à moins que vous ne justifiez d’un cas de force majeure.

Comment effectuer la demande de prise en charge ?

Une fois que le médecin vous a prescrit la cure thermale, vous allez devoir effectuer une demande de prise en charge auprès de l’Assurance Maladie. Pour ce faire, vous allez devoir envoyer le questionnaire de prise en charge qui doit être rempli par le médecin à l’origine de la prescription, et une déclaration de ressources que vous devez remplir vous-même, et à laquelle vous devrez joindre un justificatif de ressources.

Notez que vos ressources comprennent vos revenus professionnels (salaires ou autres), les prestations sociales que vous percevez éventuellement, et vos revenus mobiliers et immobiliers.

Une fois que l’Assurance Maladie aura reçu ces deux documents, elle vous transmettra un formulaire de prise en charge : « Prise en charge administrative de cure thermale et facturation ».

Vous devrez demander au médecin thermal de la station thermale choisie de remplir le premier volet du formulaire. Le second volet devra être transmis à la station thermale choisie, et vous devrez transmettre le troisième volet à l’Assurance Maladie dès la fin de votre cure, si vous remplissez les conditions de ressources.

Quelle est la prise en charge par la sécurité sociale ?

Si l’Assurance Maladie accepte de prendre en charge votre cure thermale, les remboursements seront effectués de la façon suivante :

  • Le forfait surveillance médicale : il vous permet d’être remboursé pour les actes et les soins effectués par le médecin thermal durant votre cure. Le montant de ce forfait est fixé à 90€ pour un médecin conventionné et 6,86€ pour un médecin non conventionné. Ce forfait est remboursé à 70% par l’Assurance Maladie, ce qui signifie que dans le cas d’un médecin conventionné, 27€ resteront à votre charge ;
  • Le forfait thermal : il correspond au coût des soins tels que les massages, balnéo, etc. Le montant varie beaucoup selon votre pathologie, mais dans tous les cas, il sera remboursé à hauteur de 65% par l’Assurance Maladie ;

 

  • L’hébergement et le transport : leur remboursement s’effectue selon un plafond de revenus. En 2014, par exemple, les revenus déclarés de l’année n-1 ne devaient pas dépasser les 14 664€ pour une personne seule. Quel que soit le mode de transport, l’Assurance Maladie se base sur le prix d’un billet de train en seconde classe depuis votre domicile jusqu’à la station thermale, et elle vous rembourse 65% de ce montant ;
  • Les indemnités journalières : une cure thermale peut vous permettre d’obtenir le versement d’indemnités journalières, mais ce versement dépend d’un plafond de revenus qui correspondait à 38 040€ en 2015.
        

Tout sur Remboursement cure

Les avis et commentaires
sur tout savoir sur le remboursement d’une cure thermale

Annuaire des
thermes de France

Actualité

Dossiers

Galeries photos