L’hygiène d’un établissement thermal

L’hygiène est une priorité dans un établissement thermal : la qualité de l’eau et la propreté des installations et des équipements doivent répondre à des normes strictes et font l’objet de contrôles réguliers.

L'hygiène dans un établissement thermal est primordiale.&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Monkey Business Images - Thinkstock</span>

L'hygiène dans un établissement thermal est primordiale.  © Monkey Business Images - Thinkstock

Etablissement thermal : le personnel est formé à l’hygiène

Chaque équipement et installation des établissements thermaux fait l’objet de normes d’hygiène strictes, et c’est le personnel qui est garant de l’état sanitaire de ces installations, du sol, du linge, des murs.

Ainsi, dans les stations thermales, le personnel bénéficie d’une formation à l’hygiène durant laquelle les salariés apprennent les procédures de nettoyage et de désinfection, mais ils apprennent également à utiliser correctement les produits d’hygiène. Ils savent donc contrôler les doses de produits à appliquer sur chaque équipement, le temps de contact des produits sur les supports, ainsi que les précautions à prendre lors de la manipulation des produits d’hygiène. De même, le personnel effectue ces gestes d’hygiène à une fréquence déterminée et sait respecter les procédures spécifiques.

Contrôle de l’hygiène par des laboratoires

Les établissements thermaux sont soumis au contrôle de laboratoires indépendants, qui viennent effectuer des prélèvements dans différents endroits de la station thermale et à différents moments de la journée et de la semaine, afin de surveiller l’état sanitaire des établissements.

Ainsi, les laboratoires effectuent tout d’abord des analyses au niveau du sol et des équipements afin de vérifier que les procédures de nettoyage et de désinfection sont respectées. De plus, ils effectuent également des analyses de l’atmosphère dans les lieux fréquentés par les curistes : les couloirs, les halls, les salles de soins, mais également dans les conduits, les systèmes d’aération et de climatisation, afin de contrôler l’état bactériologique. Enfin, les laboratoires effectuent bien évidemment des analyses de l’eau thermale, afin de contrôler sa qualité bactériologique, et vérifier que sa qualité est conforme à la réglementation.

La qualité de l’eau des établissement thermaux est contrôlée

L’eau thermale fait l’objet d’une attention toute particulière dans les établissements thermaux, puisqu’il s’agit de l’élément qui entre en contact avec chacun des curistes, à travers les bains ou les divers soins prodigués. Ainsi, l’eau thermale doit tout d’abord faire l’objet d’une autorisation préfectorale, qui n’est accordée qu’à partir du moment où les critères de qualité microbiologique sont respectés.

De plus, l’eau est contrôlée et analysée régulièrement par des laboratoires agréés qui s’assurent que la qualité de l’eau est conforme à la réglementation. Enfin, l’eau des établissements thermaux fait l’objet d’un contrôle par l’Agence régionale de santé, qui mesure les paramètres microbiologiques de l’eau, tout au long de son parcours.

        

Commentaires : L’hygiène d’un établissement thermal