La qualité microbiologique des eaux thermales

Les eaux thermales font l’objet de divers contrôles et analyses afin de vérifier leur qualité microbiologique et s’assurer qu’elles sont adaptées à un usage thérapeutique. Découvrez quels sont les contrôles, les analyses et les autorisations auxquelles sont soumises les eaux thermales pour évaluer leur qualité microbiologique.

Les eaux thermales sont soumises à des contrôles réguliers pour déterminer leur qualité microbiologique&nbsp;&nbsp;<span class="normal italic petit">&copy; Casanowe</span>

Les eaux thermales sont soumises à des contrôles réguliers pour déterminer leur qualité microbiologique  © Casanowe

Qualité microbiologique de l’eau thermale : l’autorisation préfectorale

Pour qu’un établissement thermal puisse être ouvert, il doit tout d’abord faire l’objet d’une autorisation d’ouverture par la Préfecture, car les eaux qui sont exploitées au sein de ces établissements sont utilisées à des fins thérapeutiques. De ce fait, les eaux thermales doivent faire l’objet de certains contrôles qui permettent de s’assurer de la qualité de l’eau, et notamment d’un point de vue microbiologique.

Ainsi, les eaux thermales doivent obligatoirement obtenir le statut d’eau minérale naturelle, et doivent donc entre autres répondre à des critères de qualité microbiologique, ce qui signifie que l’eau thermale ne doit pas être susceptible de développer des micro-organismes telles que des bactéries qui pourraient nuire à la santé des curistes. Enfin, notez que le Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques vérifie également que les eaux thermales répondent à ces critères de qualité microbiologique.

Les eaux thermales sont contrôlées par des laboratoires

Pour s’assurer de la qualité microbiologique des eaux thermales sur le long terme, les établissements doivent effectuer des contrôles fréquents de l’eau qu’ils exploitent. Ils confient donc ces analyses à des laboratoires agréés, qui effectuent des contrôles selon les directives des autorités sanitaires départementales et régionales qui permettent de vérifier que la qualité de l’eau est bien conforme à la réglementation. Et ces contrôles ne sont d’ailleurs pas seulement effectués au niveau de l’eau mais ils concernent également les sols et les équipements de soins, afin de vérifier que tous les éléments en contact avec l’eau thermale et avec lesquels les curistes peuvent être en contact répondent à des critères sanitaires stricts.

Qualité microbiologique des eaux thermales : les contrôles par l’ARS

Outre les analyses effectuées très fréquemment par les laboratoires agréés pour vérifier la qualité microbiologique des eaux thermales, l’Agence Régionale de Santé (ARS) effectue également des contrôles sanitaires des eaux thermales au sein même des établissements, qui permettent de mesurer les paramètres microbiologiques. Durant ces contrôles, il s’agit de prélever de l’eau thermale non seulement à sa source mais également sur les points d’usage de l’eau afin de contrôler sa qualité tout au long de son parcours.

Découvrez également les 10 bonnes raisons d'utiliser l'eau thermale et la cure de boisson thermale.

        

Commentaires : La qualité microbiologique des eaux thermales